Les chansons, contes et récits nous ont permis au fil de l'histoire de rappeler et souligner les luttes de certains groupes et personnes contre l'oppression. Plusieurs de ces récits se sont intégrés à la culture populaire. L'un d'entre eux a donné lieu au scénario de la comédie musicale, puis du film, La mélodie du bonheur.

Récit musical inspiré de faits vécus, La mélodie bonheur raconte l'histoire d'une famille autrichienne qui cherche à fuir la tyrannie du régime nazi pendant la Seconde Guerre mondiale. Comment oublier les mignons petits Von Trapp qui en chantonnant « So long, Farewell! », quittent le théâtre, policiers à leur trousse. Soixante ans plus tard, nous cherchons, à notre tour, à célébrer et souligner la lutte d'un groupe opprimé, qui fait face à un adversaire de taille. Nous parlons ici du mouvement syndical.

Richard Rodgers et Oscar Hammerstein, ont gentiment, mais sans le savoir, fourni la musique. Le syndicat du CRIMT a quant à lui cherché à adapter les paroles de la comédie musicale pour exprimer en chant le passé, le présent et l'avenir des luttes du mouvement syndical. Ce chef d'œuvre, fruit d'un dur labeur s'intitule : La mélodie des travailleurs.

La chorale du CRIMT a offert une prestation inoubliable (et bilingue!) lors de la grande première de la comédie musicale, au Colloque international sur le renouveau syndical. La présentation de ce chant mélodieux (!) a ravi le public, du reste totalement captivé (captif !). L'on aurait d'ailleurs entendu un membre du CRIMT, sous le charme de la musique, s'exclamer : « Un autre verre, s'il vous plaît ! ». Voici donc, le texte complet de cet « opus magnum ».


Paroles (The Sound of Unions) : David Peetz

Version française : Élisabeth Woods

Interprètes - Récital du 19 novembre 2004 (Montréal, Canada)

David Peetz
Leonor da Cunha Rêgo
Charlotte Yates
Larry Haiven
Gregor Murray
Élisabeth Woods
Pierre-Antoine Harvey
Nicolas Roby


1. Le syndicat se retire
(So Long, Farewell)

On entend un triste claquement
Sur le plancher de l'atelier
S'y ajoute du bureau, le son des claviers
Conditions de travail : jour et nuit
Rendent les travailleurs fous!
Cuckoo ! Cuckoo!
Fatigué nous dit t'on
Le syndicat s'est endormi
Bonne nuit!! Bonne nuit !!

Bonne nuit! Adieu!
Le syndicat se retire
Sous les yeux du patron qui regarde avec plaisir.

2. Les plaisirs du patron
(My Favourite Things)

Jeunes filles concentrées travaillent avec acharnement
Sur leurs fronts, les gouttes de sueur dégoulinent
Salaire minimum, fruit de gros profits
Voilà ce dont je profite dans la vie !

Le fisc appel,
Les actions chutent,
Quand j'me sens pas bien
Il suffit de me rappeler mes immenses profits
Et là mon sourire
Revient !

Dure labeur, des horaires de 15 heures
Certain m'aiment bien mais à d'autre je fais peur
Contrat douteux, des lois, moi je fais fi !
Voilà ce qu'il faut pour faire le gros profit !

3. De trente à vingt
(Sixteen Going on Seventeen)

Quarante pourcent,
Bientôt trente pourcent.
Arrêtons pour penser !
Prends garde ! attention !
Bientôt ça va chuter !

On est trente pourcent,
Bientôt vingt pour cent,
Les patrons n'ont aucun bon sens
Les syndiqués en deviennent les victimes
Sortons du sable mouvant !

Préparé? Pas vraiment !
Dépassé, complètement !
Sous choc, épeuré on se demande
Où sont allés les membres ??

On est vingt pourcent
Bientôt dix pourcent
Ça semble baisser tout le temps!
Qu'allons nous faire ? le faire comment ?
Pensons renouvellement !

4. Quelles solutions au problème des syndicats?
(How do you Solve a Problem like Maria)

Quelles solutions au problème des syndicats?
Problème complexe, comment faire pour le régler ?
Quel mot pour exprimer ce qui ne va pas?
La voix de la masse ?
S'éteint tranquillement…
Comment !!?

Les raisons, se multiplient pour se syndiquer
Quel nouveau rôle le syndicat doit t-il occuper ?
Comment s'assurer de le garder ?
Il quitte si vite !
Comment lui permettre de prendre racine chez nous?
Problème complexe, pas évidant à régler !
Comment faire ? Vite, vite, aidez nous !

5. Do-llars ré'd mi
(
Do Re Mi)

Commençons au début :
Quelle bonne idée!
Le syndicat est né
De la so-li-da-ri-té
Le renouvellement lui, débute comme suit
DO-RÉ-MI
DO RE MI
DO RE MI FA SOL LA SI ….

Do- dollars il faut en investir
Ré - Répondre aux des syndiqués
Mi - Misons : Misons sur l'unité
Fa- Facile d'organiser !!
So- So-so SOLIDARITÉ !
La - La lutte doit continuer !
Si - Sinon tout va sauter !
Et nous revenons à do

[Et tout ceci nécessite...]

6. Repenser le syndicat
(Climb Every Mountain)

Notre renouveau:commence par le bas
Apprendre de ceux qui ont mené le combat
Notre renouveau, cherche des solutions
La démocratie nous mène des transformation.

Les cris de l'exécutif,
Pour qui tout était moins compliqué
À cause du silence des membres
Le vote, la confiance, moins dur à gagner

Renouvelons, démocratisons en masse…
Pouvoir aux membres, à eux de prendre leur place

7. Organise
(Edelweiss)

Organise, organise,
Chaque travailleur sur ton chemin
Blanc ou noir, muet ou fort
Tous seront contents de te voir
Consciences qui se réveillent, s'éveillent
De leur joug, travailleurs se libèrent
Organise, organise c'est si facile à faire !

Mobilise, mobilise
Dans la communauté surtout
Les médias comme alliés,
Publicisons partout !
Consciences qui se réveillent, s'éveillent
De leur joug, confrères se libèrent
Mobilise, Mobilise, c'est si facile à faire !

[Et pour y parvenir...]

8. La formation syndicale je connais
(
I Have Confidence)

La formation syndicale je connais
Pour y avoir assisté plusieurs fois !
J'ai confiance en mon syndicat,
Et je montrerai à mes confrères
Que j'ai confiance en moi !

Leçons apprises sur le terrain,
Je sais comment faire !
Je saurai unir la voix de mes confrères
Nous travaillerons ensemble!

[Et où cela nous mènera-t-il...]

9. La mélodie des travailleurs
(The Sound of Music)

L'usine se reveille
Aux chants du syndicats
Chants qui font écho…
Depuis plus de deux cents ans!
Les travailleurs se réveillent
Aux chants du syndicat Qui font pleurer le patron qui les entend

Faire grève pour une hausse de 10 pourcent :
Couper les heures de travail,
Une garderie pour les enfants.
Le patron n'est pas tout puissant !!!

Présent aux rencontres syndicales
Quand mon « boss » est désagréable
J'y entendrai sûrement
Ce qu'on y répète tout le temps
Travailleurs se réveillent
Aux chants du syndicat.
Les syndicats triompheront sûrement !!!
Triompheront sûrement!