INTRANET / LISTE D'ENVOIS / CONTACT
    S'abonner à CRIMT2011 sur Twitter
    ENGLISH
    COLLOQUES INTERNATIONAUX      
   
Les colloques internationaux portent sur les grands thèmes de recherche que recouvre le programme scientifique du CRIMT. Interdisciplinaires et privilégiant une architecture ouverte, ces grands rendez-vous (désormais annuels) regroupent des centaines de participants en provenance des quatre coins du monde (le colloque de juin 2010 comptait plus de 400 congressistes, d’au-delà de 20 pays). Si ces colloques se veulent d’abord scientifiques et mobilisent un grand nombre de chercheurs et d’étudiants gradués, il importe de noter que ceux-ci visent également le transfert auprès des acteurs du marché du travail. Ces derniers représentent habituellement plus de 30 % des participants, plusieurs étant invités à partager leurs expériences dans le cadre de tables rondes thématiques.

La médiathèque renferme l’intégral audio-vidéo de derniers colloques internationaux du CRIMT (Quelles politiques du travail à l’ère de la mondialisation (2007), L'action syndicale sans frontières (2010, sous la rubrique Activités 'Savoirs partagés'), Les systèmes de représentation au travail : à la mesure des réalités contemporaines ?, Les entreprises multinationales, les chaînes de valeur mondiales et la régulation sociale (2010, Banque multimédia - inscrire le code 'EMN' dans le champ de saisie) et L'avenir syndical : innovations, transformations, stratégies (2012), Les nouvelles frontières de la citoyenneté au travail (2014) et l'Expérimentations et changements institutionnels : comment agir sur l’avenir du travail et de l’emploi ? (2015).
 
           
    2015      
         
    21-23 mai 2015 • Colloque international du CRIMT

Expérimentations et changements institutionnels : comment agir sur l’avenir du travail et de l’emploi ?

HEC Montréal
Montréal, Canada

Dans le cadre de son projet des Grands travaux de recherche concertée, le Centre de recherche interuniversitaire sur la mondialisation et le travail (CRIMT) a tenu un colloque international intitulé : Expérimentations et changements institutionnels : comment agir sur l’avenir du travail et de l’emploi ? Le colloque a eu lieu à HEC Montréal (Montréal, Canada), les 21, 22 et 23 mai 2015.

Le colloque cherchait à comprendre les pratiques et les politiques novatrices que met en œuvre une variété d’acteurs à différents niveaux, puis à évaluer leurs impacts sociaux et économiques. L’objectif était également de comprendre comment les institutions existantes facilitent ou entravent le changement, puis comment et pourquoi certaines institutions perdurent dans le temps, alors que d’autres disparaissent graduellement. Une attention particulière fut portée au développement de pratiques, de normes et de mécanismes novateurs, ainsi qu’aux capacités et aux ressources qui permettent aux acteurs d’agir sur la régulation du travail et de l’emploi.

Le colloque traitera plus particulièrement des thèmes suivants :


1. État, concurrence de régimes et choix politiques
2. Institutions articulées ou désarticulées, interconnectées ou dissociées
3. Des institutions favorisant l’inclusion et la participation
4. Organisations collectives et expérimentation institutionnelle
5. Entreprises multinationales (EMN) et chaînes de valeur mondiales (CVM)
6. Agencements institutionnels nationaux et dynamiques sociales du travail
7. Acteurs et institutions pour la gouvernance régionale et sectorielle
8. Normes internationales du travail
9. Commerce multilatéral et émergence du régionalisme social

La tenue de cette activité est rendue possible grâce au support du Conseil de recherches en sciences humaines du Canada dans le cadre de ses programmes Connexion et des Grands travaux de recherche concertée, du Fonds de recherche du Québec - Société et culture dans le cadre de son programme des Regroupements stratégiques, de la Chaire de recherche du Canada sur la mondialisation et le travail, de HEC Montréal, de la Confédération des syndicats nationaux (CSN), de la Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ), de la Centrale des syndicats du Québec (CSQ), du Fonds de solidarité FTQ, de la Fédération interprofessionnelle de la santé du Québec (FIQ), du National Union of Public and General Employees (NUPGE), du Centre for Sustainable Organisations and Work (CSOW), de l'Institut syndical européen (ETUI), du Automotive Policy Research Centre (McMaster University), du Groupe de recherche Contemporary Research on Organisations, Work and Employment (CROWE, De Montfort University), de la Faculté des arts et des sciences(Université de Montréal) et du Industrial Relations Journal.

Matériel promotionnel

Site Web de l'événement
Affiche

  Pub  
         
    2014      
           
    12-14 mai 2014 • Colloque international du CRIMT

Les nouvelles frontières de la citoyenneté au travail

HEC Montréal
Montréal, Canada

Dans le cadre de son projet des Grands travaux de recherche concertée, subventionné par le Conseil de recherches en sciences humaines du Canada (CRSH), le Centre de recherche interuniversitaire sur la mondialisation et le travail (CRIMT) a tenu un colloque international sur les nouvelles frontières de la citoyenneté au travail. Celui-ci a eu lieu à HEC Montréal (Montréal, Canada), les 12, 13 et 14 mai 2014.

Tout en s’en inspirant, ce colloque entendait prolonger les travaux existants sur le thème de la citoyenneté au travail en s’intéressant au statut des travailleurs migrants, à la reproduction sociale, aux inégalités, aux cycles de vie et à la position sociale. Il situait ces enjeux dans le cadre d'une appréhension élargie de la citoyenneté au travail en tant qu’aspiration susceptible de garantir l’exercice des droits sociaux et la redistribution équitable des risques liés au travail. Sur la base d’un examen approfondi et comparatif des politiques en matière de travail et des mécanismes visant leur mise en œuvre, ce colloque a pris en considération les configurations institutionnelles les mieux à même de répondre aux revendications des salariés en matière de droit du travail, de prendre en charge les risques sociaux associés aux transformations du travail et de l’emploi et de promouvoir l’efficacité organisationnelle et le bien-être des salariés.

Le colloque a abordé, notamment, les thèmes suivants :

1. Les nouvelles formes de travail et d'emploi
2. L’emploi et la qualité des emplois
3. La conciliation travail-famille-communauté
4. Le transfert des risques sociaux
5. Travailler et agir à travers les frontières
6. Les normes du travail, les droits en milieu de travail et leur application
7. L'égalité au travail
8. La démocratie au travail
9. Repenser la notion de citoyenneté au travail

Cette activité a bénéficié de l'appui du Conseil de recherches en sciences humaines du Canada, dans le cadre de son programme des Grands travaux de recherche concertée et du Fonds de recherche du Québec - Société et culture, dans le cadre de son programme des Regroupements stratégiques. Elle a également fait l'objet d'une collaboration spéciale avec l'International Journal of Migration and Border Studies et la Revue Mondi Migranti, lesquelles publieront une sélection de textes présentés lors du colloque.

Matériel promotionnel

Site Web de l'événement
Affiche

  Citi2014  
         
    2012      
           
    25-27 octobre 2012 • Colloque international

L'avenir syndical : innovations, transformations, stratégies


Le Centre de recherche interuniversitaire sur la mondialisation et le travail (CRIMT) a tenu un important colloque international sur l'avenir syndical. Celui-ci portait sur les innovations, les stratégies et les changements mis en œuvre par les syndicats au plan local, national et transnational.

Le colloque était bâti autour de deux grandes activités : 1) un Forum sur l'innovation syndicale, qui a eu lieu le 26 octobre 2012 et réuni syndicalistes et universitaires; 2) deux journées d'études qui ont rassemblé plus d'une centaine de chercheurs internationaux de renommé qui ont présenté les résultats de leurs plus récentes études sur les innovations et les stratégies syndicales. Le tout a donné lieu à un colloque sur trois jours, du jeudi 25 au samedi 27 octobre 2012.

Cette activité a bénéficié du soutien financier de grands partenaires : la Confédération des syndicats nationaux (CSN), la Centrale des syndicats du Québec (CSQ), la Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ), le Fonds de solidarité FTQ, le Congrès du travail du Canada (CTC) et le Syndicat des Métallos – District 5.

Elle a pu compter également sur l'appui du Syndicat national des employées et employés généraux et du secteur public (NUPGE), du Conseil Provincial des Travailleurs et travailleuses unis de l’alimentation et du commerce (TUAC Québec), de la Fédération de l’industrie manufacturière (FIM-CSN), de la Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS-CSN), du Bureau national du Canada du Syndicat des Métallos, de Bâtirente, de l'Alliance du personnel professionnel et technique de la santé et des services sociaux (APTS), de la Centrale des syndicats démocratiques (CSD), de l'Institut de recherches économiques et sociales (IRES), de l'Institut syndical européen (ETUI), du Conseil de recherches en sciences humaines du Canada, dans le cadre du programme des Grands travaux de recherche concertée et du Fonds de recherche du Québec - Société et culture, par le biais du programme des Regroupements stratégiques.


Matériel promotionnel

Site Web de l'événement
Affiche

Livrables

Compendium multimédia

  Coll2012  
         
    2011
     
         
    6-8 juin 2011 • Colloque international

Les entreprises multinationales, les chaînes de valeur mondiales et la régulation sociale

HEC Montréal
Montréal, Canada

Dans le cadre de son projet des Grands travaux de recherche concertée, le Centre de Recherche Interuniversitaire sur la Mondialisation et le Travail (CRIMT) a tenu un important colloque international sur les entreprises multinationales, les chaînes de valeur mondiales et les formes émergentes de régulation sociale du travail. Ce colloque a eu lieu les 6, 7 et 8 juin 2011 à HEC Montréal (Canada).

Mise en contexte

Le déploiement des
entreprises multinationales (EMNs), par l’entremise de leurs chaînes de valeur désormais mondiales, caractérise la phase actuelle de mondialisation. L'analyse de leur développement est critique pour la compréhension des dynamiques de régulation du travail et de l’emploi. Ces firmes n’évoluent pas en marge de la société; elles structurent les systèmes économiques nationaux et influencent le développement des politiques publiques. La recherche s’intéresse à la manière dont ces sociétés contrôlent leurs filiales et gèrent l'emploi, à la façon dont elles s'ajustent, souvent de façons contrastées aux différents contextes sociétaux et aux facteurs susceptibles d’expliquer ces contrastes, en particulier aux effets institutionnels du pays d’origine et du pays d'accueil.

L'analyse des
chaînes de valeur mondiales (ou réseaux de production mondiaux) redirige l’attention sur le redéploiement des activités des EMNs au travers des frontières nationales et des réseaux. Les possibilités accrues pour les firmes de délocaliser ou relocaliser leurs activités de production en vue de trouver la localisation optimale entrent souvent en conflit avec les politiques publiques, ainsi que les logiques et dynamiques des rapports de travail, mettant ainsi en jeu la capacité des autorités nationales à réguler les relations de travail et l'emploi au sein des EMNs. Ceci soulève des questions quant aux motifs qui sous-tendent la restructuration des activités et des fonctions de l’entreprise, et quant à l'impact de ces changements sur les conditions de travail d’une extrémité à l’autre de la chaîne de valeur.

Les manières dont les EMNs et leurs chaînes de valeur transcendent les régimes d’emploi nationaux et supranationaux mettent en lumière le problème de la territorialité institutionnelle. Se développe dès lors un processus de restructuration institutionnelle et d’hybridation par lequel les acteurs collectifs traditionnels et nouveaux de même que d’autres parties prenantes cherchent à réguler les entreprises, au sein et au-delà des frontières nationales. Dans le cadre de ces processus contestés, les acteurs tentent de mobiliser les sources nationales et supranationales de réglementation du travail au moyen de divers mécanismes de
régulation sociale. Il s'agit alors de s'intéresser à la façon dont les différentes formes de régulation sociale interagissent, ainsi qu'à leur efficacité relative à améliorer la protection des travailleurs et à leur capacité à faire valeur leur point de vue au niveau de l’entreprise et au-delà.

Autant de dimensions auxquelles s'est intéressé le colloque des 6, 7 et 8 juin 2011. Celui-ci a rassemblé plus de 230 participants.



Thèmes(s) CRSH-GTRC : 1 et 5

Matériel promotionnel


Appel de communications (clos)
Programme
Affiche
Site Web du colloque

Livrables

Banque multimédia (inscrire le code 'EMN' dans le champ de saisie)

  MNCs  
         
    2010      
           
    16-18 juin 2010 • Colloque international

Les systèmes de représentation au travail : à la mesure des réalités contemporaines

Université Laval
Québec, Canada

L’ère de mondialisation et les nouvelles technologies de l’information signalent de profonds changements dans la configuration des milieux de travail, dans la composition et les aspirations de la main-d’œuvre, et dans la gestion des ressources humaines, alors que les entreprises sont à la recherche d’avantages concurrentiels dans un environnement de plus en plus compétitif. Ces transformations posent de réels défis aux institutions traditionnelles relatives à la représentation des travailleurs, institutions au cœur du régime canadien inspiré, il y a 75 ans, par le Wagner Act. La nature de ces défis a été explorée et débattue lors d’un colloque international qui a eu lieu à l’Université Laval (Québec, Canada), les 16, 17 et 18 juin 2010.

Fruit d’une collaboration spéciale entre le CRIMT et l'Association canadienne des relations industrielles (ACRI), ce colloque mettait l’accent sur la pertinence des principes fondateurs des différents systèmes de représentation au travail; sur la façon dont les différents types de régimes de représentation traitent des questions relatives au travailleur contemporain; sur les modèles et les acteurs émergents dans le domaine des droits des travailleurs et leur représentation; sur les types de politiques publiques, d'acteurs, de stratégies, de même que les ressources, les aptitudes et les recherches nécessaires pour repenser la représentation des travailleurs dans ces nouveaux milieux de travail.


Projet(s) CRSH-GTRC : Thèmes 2, 3 et 4

Matériel promotionnel


Site Web du colloque
Affiche

Livrables

Publication(s) : Relations industrielles / Industrial Relations (à paraître)
Spacer(2011) C. Brunelle, A. Hayden, G. Murray (Eds.)
Spacer
Revue de l'IRES (à paraître)
SpacerActes électroniques

Site Web post-colloque
Médiathèque


  Systèmes de représentation
 
     
    2007  
           
    24-26 mai 2007 • Colloque international

Quelles politiques du travail à l'ère de la mondialisation ?

HEC Montréal
Montréal, Canada

Dans le cadre de son projet 'Repenser les institutions du travail et de l'emploi à l'ère de la mondialisation', financé le Programme des Grands travaux de recherche concertée du Conseil de recherches en sciences humaines du Canada (octroi 2003-2007), le Centre de recherche interuniversitaire sur la mondialisation et le travail (CRIMT) a tenu un important colloque international sur les politiques du travail et de l’emploi à l’ère de la mondialisation. Ce dernier a eu lieu les 24, 25 et 26 mai 2007 à HEC Montréal.

Les thèmes au cœur de la conférence avaient trait au renouveau des politiques étatiques en matière de travail et d'emploi, à leurs objectifs sociaux et économiques, aux institutions les plus aptes à les définir et à les appliquer, aux espaces (national ou transnational) où il faut les développer et au rôle (et au renouveau du rôle) que jouent les acteurs sociaux dans leur élaboration et leur implantation.

Bâti autour de six séances plénières et de vingt-quatre ateliers, le colloque a rassemblé plus de 130 chercheurs internationaux et au-delà de 320 participants.



Projet(s) CRSH-GTRC : n/a

Matériel promotionnel


Site Web du colloque
Affiche

Livrables

Publication(s) : Collection - PUL (à paraître)
Spacer(2011) J. Charest, G. Murray, G. Trudeau (Eds.)
SpacerActes électroniques

Site Web post-colloque
Médiathèque


  Systèmes de représentation  
     
    2004  
       
    18-20 novembre 2004 • Colloque international

Renouveau syndical : Innovations pour un accroissement du pouvoir syndical à l'ère de la mondialisation

HEC Montréal
Montréal, Canada

Peu importe le milieu de travail, le pays ou le continent, les syndicats font face au même refrain : mondialisation, flexibilisation, déréglementation, libéralisation, privatisation, individualisation. Les formes d'action traditionnelles sont remises en cause, les acquis sont à renégocier, la voix des travailleuses et des travailleurs se fait difficilement entendre. Comment les syndicats doivent-ils relever ces nouveaux défis ? Quelles pistes d'innovation leur faut-il explorer et quelles voies de renouveau leur faut-il privilégier ?

Dans le cadre de son projet sur le renouvellement des institutions du travail et de l’emploi à l’ère de la mondialisation, subventionné par le Programme des grands travaux de recherche concertée du Conseil de recherches en sciences humaines du Canada (octroi 2003-2007), le CRIMT a convié les milieux syndical et de la recherche à une vaste réflexion sur le renouveau syndical. Organisé en collaboration avec plusieurs partenaires syndicaux québécois, canadiens et étrangers, ce colloque d’envergure internationale a réuni pendant trois jours (18, 19 et 20 novembre 2004) certains des spécialistes et des acteurs les plus connus du monde syndical (au-delà de 250).

À l'occasion du colloque, une invitation spéciale a été lancée aux acteurs du mouvement syndical afin qu'ils puissent échanger sur les défis du renouveau dans un contexte qui favorise le brassage d'idées, l'apprentissage et le partage des expériences. Outre la séance d'ouverture du 18 novembre, les activités au programme étaient scindées en deux grands blocs : un forum sur le renouveau syndical et une journée d’étude portant sur les recherches récentes en matière de renouveau syndical.


Projet(s) CRSH-GTRC : n/a

Matériel promotionnel

Site Web du colloque
Affiche

Livrables

Publication(s) : Just Labour, 6&7
Spacer(2005) L. Haiven, S. LeQueux, C. Lévesque, G. Murray
SpacerTransfer, Vol.11, No.4
Spacer(2005) G. Murray, J. Waddington
SpacerPaths to Union Renewal: Canadian Experiences
Spacer(2005) P. Kumar, C. Schenk
SpacerLabor Studies Journal, Vol.31, No.3
Spacer(2006) C. Lévesque, G. Murray
SpacerRelations industrielles / Indusrial Relations, Vol.61, No.4
Spacer(2006) L. Haiven, C. Lévesque, N. Roby
Spacer
Site Web post-colloque

  Union Renewal  
   
 
         
    21-23 juin 2004 • Colloque international

La citoyenneté au travail: Réflexion sur le milieu de travail de l'avenir

Université Laval
Québec, Canada

Dans le cadre de son projet CRSH-GTRC Repenser les institutions du travail et de l'emploi à l'ère de la mondialisation, subventionné par le Programme des grands travaux de recherche concertée du Conseil de recherches en sciences humaines du Canada (octroi 2003-2007), le CRIMT et ses partenaires ont organisé un colloque international intitulé La citoyenneté au travail ? Réflexions sur le milieu de travail de l'avenir. Ce dernier a eu lieu les 21, 22 et 23 juin 2004 à l’Université Laval.

Pourquoi ce thème ? Il se dégage un consensus, tant sur le plan national qu’international, quant à la nécessité de développer une vision intégrée du milieu de travail de l’avenir. Que ce soit en termes de travail décent, de dignité au travail, de qualité du travail et de santé mentale, de questions d’ethnicité et de genre, d’exclusion, de conciliation travail-famille, d’apprentissage sur toute une vie, d’opportunité de participation et de dialogue social, il apparaît plus que jamais nécessaire, tant pour les chercheurs, les décideurs politiques que les acteurs du milieu de se doter d'une vision plus cohérente et proactive des milieux du travail. Si la flexibilité semble inévitable en raison de l’intensification de la concurrence et de la mondialisation des marchés, n’y a-t-il pas lieu de s'interroger sur les différents types de flexibilité qu’elles engagent? Comment faire la promotion du travail décent, porteur de progrès économiques? Faut-il la flexibilité à tout prix? Comment assurer à la fois l'efficience organisationnelle et l'équité pour les travailleurs et les travailleuses? Ces questions se posent avec d’autant plus d’acuité dans les économies les plus avancées, comme celles de l’Amérique du nord et de l’Europe de l’ouest, où la sécurité de certains types d’emploi est mise à l’épreuve par la capacité des pays du Sud à atteindre des niveaux de productivité semblables, à moindre coût. L’on assiste alors à l’émergence de débats sur la «flexicurité», c’est-à-dire sur de nouvelles façons d’assurer les arbitrages entre la flexibilité organisationnelle et la protection sociale. Il nous semblait que la discussion sur les véritables milieux de travail de l'avenir était à peine amorcée et qu'il était essentiel d'approfondir les pistes de réflexion, notamment auprès des acteurs du marché du travail.

Ce colloque a rassemblé quelques-uns des meilleurs spécialistes internationaux de la queston, de même que des acteurs du marché du travail issus des milieux syndicaux, patronaux, gouvernementaux et non gouvernementaux. L’objectif était de favoriser la rencontre des connaissances scientifiques et de l’expérience pratique, et d'engager un débat sur le développement d’institutions mieux adaptées aux défis de la mondialisation et de la nouvelle économie.


Projet(s) CRSH-GTRC : n/a

Matériel promotionnel


Site Web du colloque
Affiche

Livrables

Publication(s) : Relations industrielles / Indusrial Relations, Vol.60, No.4
Spacer(2005) M. Coutu, G. Murray (Eds.)

SpacerCollection - PUL
Spacer(2010) M. Coutu, G. Murray (Eds.)
  TDTD  
     
    2003      
           
    30 avril - 2 mai 2003 • Colloque international

Equité, Efficience ou Ethique ? La régulation sociale de l'entreprise mondialisée

HEC Montréal
Montréal, Canada


S'appuyant sur une série de contributions originales, ce colloque international entendait explorer les multiples facettes de la régulation sociale de l'entreprise mondialisée. À l'origine de cette réflexion, l'idée voulant que de nouvelles formes de régulation sociale surgissent du jeu combiné d'institutions politiques nationales et internationales, d'interventions législatives et réglementaires directes et indirectes, d'actions des syndicats ouvriers et de divers groupes de la société civile et des pressions qu'exercent les consommateurs soucieux des conséquences éthiques de leurs décisions.

Organisé dans le cadre du projet Repenser les institutions du travail et de l'emploi à l'ère de la mondialisation du CRIMT, subventionné par le programme des Grands travaux de recherche concertée du Conseil de recherches en sciences humaines du Canada (octroi 2003-2007), ce colloque a été organisé en collaboration avec le Réseau canadien de recherche sur les milieux de travail (RCRMT).


Projet(s) CRSH-GTRC : n/a

Matériel promotionnel

Programme du colloque
Affiche

Livrables

Publication(s) : Relations industrielles / Industrial Relations, Vol.59, No.1
Spacer(2004) G. Murray, G. Trudeau (Eds.)

SpacerThe Regulation of Work and Employment in Global Firms
Spacer(2011) G. Murray, G. Trudeau (Eds.)


  Equité  
   
 
           
    15-17 avril 2003 • Colloque international

La légitimité de l'État et du droit. Autour de Max Weber

HEC Montréal
Montréal, Canada


Ce colloque international visait à contribuer au développement, bien
au-delà de la théorie du droit, d'une réflexion interdisciplinaire sur le
thème de la légitimité du droit et de l'État. À l'origine du projet, l'idée voulant que la sociologie politique et juridique de Max Weber offre à cette fin un point de départ tout à fait incontournable, vu l'immense impact qu'elle a eu sur les théories subséquentes de la légitimité, chez les théoriciens du droit et du politique sous Weimar par exemple, et plus récemment chez des auteurs comme Habermas et Luhmann.


Projet(s) CRSH-GTRC : n/a

Matériel promotionnel

Programme du colloque

Livrables

Publication(s) : La légitimité de l'État et du droit. Autour de Max Weber
Spacer(2006) M. Coutu, G. Rocher (Eds.)

  Weber  
           
           
    Haut de la page      
           
Menu contextuel
2015 >
2014 >
2012 >
2011 >
2010 >
2007 >
2004 >
2003 >