INTRANET / LISTE D'ENVOIS / CONTACT
    S'abonner à CRIMT2011 sur Twitter
    ENGLISH
    SÉMINAIRES RÉGULIERS      
   
Les séminaires réguliers du CRIMT se déclinent en quatre types de rendez-vous : les ateliers de recherche, les séminaires de recherche, les tables rondes et les cours de maîtres. Originaux et inspirés des ateliers d'interprétation dramatique, ces derniers mettent en vedette des chercheurs de renommée internationale qui, tout en retraçant leur parcours de recherche, en profitent pour échanger avec les étudiants sur ce qui a guidé leurs choix de carrière et d'objets.
 
           
    2016      
           
    15 décembre 2016 • Séminaire de recherche

La contribution du pluralisme juridique au développement du droit du travail en Nouvelle-Calédonie

Nadège Meyer
Université de la Nouvelle Calédonie

Résumé : L’indivisibilité, l’unité et l’égalité de la République française, État unitaire organisé sur le principe d’une seule organisation juridique et politique n’est plus ! La colonisation ayant eu pour conséquence d’annexer des territoires d’outre-mer à la République française a fait progressivement voler en éclat les fondements mêmes de l’État français en l’obligeant à prendre en considération la diversité socioculturelle qui la caractérise.

Au fil du temps, la Constitution française de 1958 a intégré ces évolutions et consacre un Titre au statut sui generis tant politique que juridique reconnu à la Nouvelle-Calédonie. A cet égard, l’Etat français opère un transfert progressif de la compétence normative, tant législative que règlementaire, à la Nouvelle-Calédonie. Ainsi, le droit civil, commercial, fiscal, de la consommation, ou encore le droit du travail relèvent aujourd’hui de la compétence exclusive de la Nouvelle-Calédonie.

Ce pluralisme juridique ne se cantonne pas au seul transfert d’une compétence normative à la Nouvelle-Calédonie. Il se double d’une reconnaissance et d’une intégration de la coutume kanak dans le corpus normatif contemporain. Les articles 75 de la Constitution et 7 de la loi organique du 19 mars 1999, disposent ainsi que « les personnes dont le statut personnel, […] est le statut civil coutumier kanak […] sont régies en matière de droit civil par leurs coutumes ».

Après avoir affirmé que les relations de travail ne relèvent pas du droit civil et que le droit du travail constitue une branche du droit à part entière, émancipée du droit commun, la Cour de cassation en a déduit que les kanaks de statut civil coutumier sont soumis au Code du travail de la Nouvelle-Calédonie, applicable à tous les salariés et employeurs qui entrent dans son champ d’application.

Même si la coutume ne régit pas les relations de travail, il n’en demeure pas moins que la population autochtone, ne vit pas exclusivement en tribu et occupe majoritairement un travail salarié. Pour des raisons évidentes de vivre ensemble, de paix sociale et d’efficacité économique, cette mixité importante de la diversité culturelle au sein des entreprises ne peut être niée ou négligée et nécessite au contraire une réelle prise en considération.

Ainsi, malgré le refus de la Cour de cassation d’admettre le pluralisme juridique en droit du travail, il apparaît que celui-ci se traduit dans des pratiques d’entreprise en adaptant les conditions de travail, voire le lien d’emploi, à la diversité socioculturelle spécifique à la Nouvelle-Calédonie.

  Meyer  
   
 
           
    2 décembre 2016 • Séminaire de recherche

Les recompositions du dialogue social en temps de crise. Une enquête auprès d'établissements français

Élodie Béthoux & Annette Jobert
IDHES, ENS Paris-Saclay

Résumé : À partir des données des enquêtes « Relations professionnelles et négociations d’entreprise » (REPONSE) 2004-2005 et 2010-2011 et d’enquêtes monographiques réalisées dans quinze établissements français aux relations sociales contrastées, cet conférence part du constat, à première vue paradoxal dans un contexte de crise, d’une intensification du dialogue social au niveau de l’entreprise. Interrogeant le sens et la portée de cette intensification, en partie liée aux développements de la « négociation administrée », les auteurs analyseront les recompositions actuelles des régulations de la relation d’emploi. Nous montrerons ainsi comment la difficulté accrue à mettre en débat les questions d’emploi observée face à la crise conduit à un repositionnement partiel et à un investissement croissant autour des enjeux de conditions de travail, qui contraste avec une implication routinière mais rarement stratégique sur la formation. Le contenu de cette présentation a fait l’objet d’une publication dans la Revue de l’IRES (N° 84 - 2015/1).

  bethoux

JObert
 
   
 
           
    25 novembre 2016 • Conférence

L’avenir du travail et des formes d’emploi atypiques : comprendre les défis, développer des pistes d’action

Manuela Tomei
Directrice du département des conditions de travail et de l’égalité, Bureau International du Travail – Genève

Conférence co-organisée par le Centre de recherche interuniversitaire sur la mondialisation et le travail et la Chaire en relations ethniques de l’Université de Montréal.

Résumé : Les formes d’emploi atypique constituent, dans l’ensemble des pays, une caractéristique proéminente des marchés du travail contemporains. Leur présence globale a augmenté durant les dernières décennies tant dans les pays industrialisés que dans les pays en développement et elle s’est propagée à travers les secteurs économiques et les professions. .Pour certains, il s’agit d’un choix explicite qui entraîne plusieurs bénéfices. Cependant pour la plupart des travailleurs, notamment les femmes et les immigrés, ce type d’emploi occasionne une grande insécurité. L’emploi non standard pose aussi des défis aux entreprises et peut affecter la performance des marchés du travail ainsi que la société dans son ensemble. Promouvoir un travail décent pour tous requiert une connaissance approfondie des formes d’emploi non standard ainsi que de leurs implications. Cette conférence, basée sur une publication du BIT, détaille les tendances et les conséquences des différentes formes d’emplois non standards. En s’appuyant sur les normes internationales du travail ainsi que sur les expériences nationales, elle présente des recommandations permettant d’assurer une meilleure protection des travailleurs, des entreprises performantes ainsi qu’un bon fonctionnement des marchés du travail.


  Tomei  
   
 
           
    22 novembre 2016 • Atelier doctoral

Building labour standards in multinationals: logics of advocacy and action

Glynne Williams
School of Business, University of Leicester

Informel, cet atelier doctoral a porté sur l’établissement de normes du travail dans les entreprises multinationales.

  Williams  
   
 
           
    7 juin 2016 • Séminaire de recherche

Employment Relations: Towards an internationally comparative framework of analysis

Greg Bamber
Monash University, Melbourne, Australia

This paper discusses an internationally comparative approach to employment relations research. We start with the Varieties of Capitalism concept (VoC), and argue that it provides a useful initial framework for thinking about how to compare national employment relations systems. We reassess the VoC framework in light of the evidence summarised in the twelve country-specific chapters in the 6th (2016) edition of our book – International and Comparative Employment Relations. We argue that while our analyses provide evidence that supports aspects of the VoC approach, they also help to identify some of the limitations of this approach. We further illustrate these limitations by highlighting some of the increasing within-country differences that we found between countries, including the rise in non-standard work, dual patterns of employer coordination, and outsourcing and organisational fragmentation. This leads us to argue for an internationally-comparative approach that goes beyond simple models and that is capable of capturing a broader range of factors which reflect the connections between national economies as well as industry sector level features that shape employment relations.

Affiche

  Bamber  
   
 
           
    10 mai 2016 • Séminaire de recherche

Betwixt and Between: Working in hybrid organizational forms

Eva Boxenbaum
MINES ParisTech / Copenhagen Business School

The transition to renewable energies represents a societal challenge that supposedly is so complex that any individual organization cannot address it alone. Hence, organizations increasingly engage in hybrid organizing to collectively address such challenges. This paper examines how employees and managers collaborate across the organizational divides of two heterogeneous firms that engage in hybrid organizing within the renewable energy sector. Qualitative data collected in real time, at an interval of two years, is mobilized to trace how organizational actors cope with working in a hybrid organizational constellation, and which organizational consequences it produces.

Matériel promotionnel

Affiche

  Eva Boxembaum  
         
    2015      
           
    9 décembre 2015 • Séminaire de recherche

Les réfugiés et le marché du travail dans la région de Montréal : entre admission et intégration

Adèle Garnier
CRIMT - Université de Montréal

L’intégration économique des réfugiés est présentement sous les feux de l’actualité canadienne et internationale. Ce séminaire se proposait d’explorer les liens entre l’admission des réfugiés au Canada et leur participation au marché du travail plusieurs années après leur arrivée dans la région de Montréal. Bien que les réfugiés soient considérés comme une catégorie de nouveaux arrivants particulièrement vulnérables du fait de leur émigration forcée, ils sont loin de constituer un groupe homogène. Il comportait d'abord une analyse comparative des profils socioéconomiques des trois principales catégories de réfugiés admis par le Canada, soit les réfugiés sélectionnés par le gouvernement, les refugies parrainés par le secteur privé, et les refugies reconnus après une demande d’asile. Se basant sur des entretiens réalisés avec des réfugiés et des intervenants en employabilité, il discutait ensuite des opportunités et obstacles que ces catégories de réfugiés rencontrent dans leur intégration sur le marché du travail à Montréal, dans les Laurentides et en Montérégie. Ce portrait a mis en évidence la complexité institutionnelle des liens entre admission au pays et intégration socioéconomique des réfugiés, et a permis de réfléchir sur la mobilité en tant que notion géographique, sociale et professionnelle.

  Adèle Garnier  
   
 
           
    18 novembre 2015 • Séminaire de recherche

Class vs. Special Interest: Labor, Power, and Politics in the United States and Canada in the Twentieth Century

Barry Eidlin
Université McGill

Why are US labor unions so weak? Union decline has had important consequences for politics, inequality, and social policy. Common explanations cite employment shifts, public opinion, labor laws, and differences in working class culture and organization. But comparing the United States with Canada challenges those explanations. After following US unionization rates for decades, Canadian rates diverged in the 1960s, and are now nearly three times higher. This divergence was due to different processes of working class political incorporation. In the United States, labor was incorporated as an interest group into a labor regime governed by a pluralist idea. In Canada, labor was incorporated as a class representative into a labor regime governed by a class idea. This led to a relatively stronger Canadian labor regime that better held employers in check and protected workers’ collective bargaining rights. As a result, union density stabilized in Canada while plummeting in the United States.

  Eidlin  
         
    2014      
           
    8 décembre 2014 • Séminaire de recherche

Capacités, évaluation et travail. Pour une sociologie évaluative du droit

Jean De Munck
Université Catholique de Louvain / CriDIS

L’approche par les capacités d’Amartya Sen a ouvert une voie qui peut, heuristiquement, amener la sociologie à se repositionner dans le débat portant sur l’évaluation, et notamment l’évaluation du travail. D’un côté, les activités de valuation et d’évaluation peuvent être thématisées comme des objets empiriques d'un point de vue pragmatique; d’un autre côté, la portée évaluative du métalangage sociologique n’est pas refoulée mais explicitement thématisée. Cette approche conduit à d’intéressants prolongements en sociologie du droit.

Projet(s) CRSH-GTRC : 3.5

  Munck  
   
 
           
    10 novembre 2014 • Séminaire de recherche

Douze chercheurs du CRIMT sont assis dans un restaurant à Bruxelles. Le plat est unique. Six veulent manger un waterzooï, six autres un gratin de chicons. Gregor Murray est en Chine. Que décident-ils ?

Christian Thuderoz
INSA de Lyon / CRIMT / ESSEC-Irené de Paris

Cette conférence s'inscrivait dans un questionnement de recherche en cours à propos de la décision collective : sa définition, ses caractéristiques, ses problèmes, les conditions de son efficience, les façons de la performer, etc. Seront abordées notamment les questions croisées de négociation, de compromis, d'argumentation et de délibération collective. Ce "work-in-progress" prolonge les réflexions de l’auteur sur le compromis, mises en forme dans l'ouvrage Petit traité sur le compromis. L'art des concessions, à paraître début 2015 aux PUF.

Projet(s) CRSH-GTRC : 5.4.2

Matériel promotionnel

Affiche

  Thuderoz

Thuderoz 2
 
   
 
           
    31 octobre 2014 • Séminaire de recherche

Solidarity Forever ... Aggregation makes us Strong: An Idea of Informal Workers’ Aggregation

Supriya Routh
CRIMT/Université Laval

In this paper, I will discuss the nature and functioning of a few selected informal workers’ organizations, which are diverse in their legal statuses. By discussing the modus operandi of these organizations, I will argue that trade unionism as an organizational platform is losing its popularity and significance amongst informal workers. I will then offer an idea of network-based functionally unique organization of informal workers, which I will call workers’ aggregation. I will show that characteristically informal workers’ aggregation is constitutive of a small core nucleus of members and an outer cytoplasm of networks. I will argue that given the non-typical nature of informal work, it is through these workers’ aggregation that informal workers can enhance their strength and power to encounter the existing oppressive political-economic structures rather than only following the trade unionism route.

Projet(s) CRSH-GTRC : 4.2

  Supriya  
   
 
           
    17 avril 2014 • Séminaire de recherche

Judiciarisation ou juridicisation du travail en France ?

Jérôme Pélisse
Co-directeur de GESTES / Membre du laboratoire PRINTEMPS

Cette communication se proposera d’interroger les modalités par lesquelles le droit vient encadrer les relations professionnelles et structurer plus particulièrement les négociations et la conflictualité au travail en France depuis une vingtaine d’années. La juridicisation des relations sociales, désignant un recours accru au droit dans les interactions ordinaires des relations de travail, est en effet trop souvent confondue avec un phénomène de judiciarisation, entendue comme la saisie plus fréquente des tribunaux pour régler des conflits du travail. Ces deux processus sont pourtant à distinguer, tant se dressent entre eux les obstacles liés à l’activité de mobilisation du droit. Fondée sur des sources quantitatives (les enquêtes REPONSE) et qualitatives, l’analyse explorera les conditions sociales qui président à ces processus de juridicisation et judiciarisation. Nous cherchons en particulier à montrer l’importance de la structuration des collectifs de travail pour comprendre la place et les usages du droit dans les transformations des formes de conflits du travail contemporains.

Projet(s) CRSH-GTRC : 3.5

  Pelisse  
         
    2013      
           
         
    31 octobre 2013 • Cours de maître

Représentation collective : trajectoires d'acteurs, cheminement de chercheurs

Christian Dufour
CRIMT
Adelheid Hege
I
nstitut de recherches économiques et sociales (IRES) / CRIMT

Les recherches comparatives de Christian Dufour et Adelheid Hege sur la représentation collective au quotidien - conduites dans le cadre du programme scientifique de l'Institut de recherches économiques et sociales (IRES) - ont donné lieu à de très nombreuses publications sur le syndicalisme et son renouveau et marqué le domaine.

Cette conférence a puisé dans une observation au long cours des relations professionnelles et de leurs acteurs dans le contexte européen.

  Dufour

Hege
 
   
 
         
    17 octobre 2013 • Séminaire de recherche

A Forgotten Cohort: Citizenship at Work and Persons with Disabilities

Ron McCallum
University of Sydney, Australie / CRIMT

Résumé de présentation :

The 2011 World Health Organisation/World Bank report on disability showed that 15% of the world's population, approximately one billion people, are persons with disabilities. Approximately 80% live in developing countries, and in most nations disability is synonymous with poverty.

One of the hallmarks of citizenship is employment or self-employment. Work not only enables us to earn remuneration to support ourselves and our families, but it enables us to contribute to the growth of our nation through the utilisation of our skills.

Yet in countries like Canada and Australia, persons with disabilities are a forgotten cohort. This is because our levels of employment or of self-employment are far lower than is the case with other groups, except perhaps for first nations peoples. In a 2009 OECD background paper, it is noted that the employment rate of persons with disabilities and health problems in the thirteen countries under study was 40% which is slightly over half the general employment participation rate which was close to 75%. Not until the levels of employment and of self-employment are improved for persons with disabilities will most disabled persons attain full and meaningful citizenship.

In this presentation, first, I shall examine article 27 of the United Nations Convention on the Rights of Persons with Disabilities (CRPD) which exhorts governments to implement programs to facilitate the undertaking of work in the open labour market by persons with disabilities.

Second, as a Vice-Chairperson and the immediate past Chairperson of the United Nations Committee on the Rights of Persons with Disabilities (CRPD Committee), I will detail the experiences of this monitoring body on the employment of persons with disabilities.

Finally, a brief exploration of the work undertaken by the ILO on the employment of persons with disabilities will be undertaken. In particular, the ILO Convention 159 on Vocational Rehabilitation and Employment (Disabled Persons) 1983, and the Code of Practice – Managing Disability in the Workplace, 2001, will be discussed.



Projet(s) CRSH-GTRC : 3.4

Livrables

Médiathèque


  McCallum  
   
 
         
    4 juin 2013 • Atelier de recherche du CRIMT

Sub-national economies and global capitalism: a comparative analysis of regional governance of FDI


Phil Almond
De Montfort University, Royaume-Uni

Résumé :

In the context of the competitive global fragmentation of production of contemporary capitalism, this paper examines how governance actors at sub-national regional levels have constructed responses to the international competition for FDI. It is based on intensive qualitative comparative research across eight sub-national regions in four advanced industrialised economies - Canada, Ireland, Spain, and the UK - which, to varying degrees, have economies in which FDI plays an important role. It draws on interviews with both governance actors, and subsidiary unit managers in regionally important multinational corporations.

It finds significant differences in governance patterns both within and between nations. These are shaped both by the broad nature of economic coordination, particularly the contrast between liberal and social democrat variants of capitalism, and by the nature of territorial political arrangements within nation states. Our results suggest that those governance systems that have benefitted from a degree of political consensus, and where there are clear interlocutors between the subsidiary units of MNCs and the public realm, have a greater chance of potentially creating positive outcomes. Foreign MNC engagement with regional institutions tends to occur mainly at points where the subsidiary unit is involved in international contests for investment, and is relatively restrained outside this. There is no indication that local managers of foreign MNCs perceive more coordinated regional variants of capitalism more negatively than more liberal variants.



Projet(s) CRSH-GTRC : 5.3.3

  Almond  
   
 
         
    10 mai 2013 • Séminaire CRIMT-CRSDD

Penser l’entreprise comme institution aujourd’hui – L’apport de la sociologie


Denis Segrestin
Universités à Sciences Po (Paris)
Centre de sociologie des organisations (CSO)

Résumé :

L’entreprise peut-elle être observée comme une institution sociale ? Nous l’avons affirmé en d’autres temps, alors que l’on pouvait déceler les signes de la « réhabilitation de l’entreprise » dans la société. Nous le réaffirmons aujourd’hui, en dépit d’une conjoncture adverse dans laquelle la firme est soupçonnée d’avoir sacrifié à la fois sa « forme » et son « âme ». A cette fin, nous remontons aux sources de la théorie de la firme : par-delà le couple hiérarchie / marché, on y retrouve le fil rouge d’une analyse qui postule la nature foncièrement sociale de l’activité économique. Toute une série de questions-clés resurgissent : la singularité des échanges dans l’entreprise en réseau ; l’attachement des firmes à des « régimes » particuliers du capitalisme ; les enjeux politiques sous-jacents au contrôle des firmes. Poursuivant sur cette voie, on réalise qu’il reste bien des « ressorts » à l’entreprise-institution d’aujourd’hui.

Ce s éminaire a été organisé conjointement avec la Chaire de responsabilité sociale et de développement durable (CRSDD) de l’ESG UQAM.

Livrables

Médiathèque


  Segrestin  
   
 
         
    25 mars 2013 • Séminaire du CRIMT

Given that Capitalist Exploitation in Work and Employment Continues, How Are Workers Responding?


Gregor Gall
Bradford University School of Management, Royaume-Uni

Résumé :

A survey of how workers are responding to continued exploitation and oppression suggests that there is limited innovation in forms and expression of conflict at work in the global north. Consequently, the efficacy of defending and advancing is declining. By contrast, in the global south workers are learning and deploying not only the historical tactics of workers in the global north but also developing some new techniques and tactics. This suggest that the direction of knowledge should be from the south to the north in the transnational workers' movement.


Projet(s) CRSH-GTRC : 4.4

Livrables

Médiathèque

  Gall  
         
    2012      
         
    23 novembre 2012 • Séminaire du CRIMT

Pluralisme juridique et mondialisation


Jean-Guy Belley
Université McGill


Nous sommes nombreux à partager l'intuition d'une affinité élective entre 'mondialisation' et 'pluralisme juridique' ( P.J. ). Mais il y a plusieurs manières de comprendre et de problématiser cette affinité. À partir de la sociologie, le P.J. se conçoit comme la manifestation d' une crise radicale du droit moderne induite par la mondialisation. À partir de la science juridique, la mondialisation se conçoit, à l'inverse , comme le produit de la mobilisation du droit moderne portée au niveau mondial. À partir du droit public, le P.J. est celui des sources formelles ou informelles de droit objectif promues ou reconnues par les institutions étatiques et interétatiques. À partir du droit privé, le P.J. est celui des modes de création des droits subjectifs par et pour les opérateurs transnationaux; il est impulsé notamment par une extension et une adaptation des techniques du contrat et de la personnalité morale. Techniciens de l'ombre ou intellectuels organiques, les juristes qui se mettent au service des acteurs de la mondialisation sont les nouvelles élites de la pratique et de la théorie du droit. À leurs yeux, le P.J. n'est plus une hétérodoxie sociale, mais la nouvelle orthodoxie de la science du droit.



Projet(s) CRSH-GTRC : 3.5.1

Livrables

Médiathèque

  Belley  
   
 
         
    12 novembre 2012 • Séminaire du CRIMT

The German Labour Market After The Financial Crisis: Miracle or just a good policy mix?


Gerhard Bosch
University Duisburg-Essen
Institute for Work, Skills and Training, Allemagne

Résumé :

In the wake of the financial crisis, the German economy experienced its most severe slump since the Second World War. However, the effects on the labour market were different from those experienced in all other previous economic crises. Employment did not decline as expected and unemployment did not rise. Moreover, youth unemployment did not increase, in contrast to experience in virtually all other European countries. This paper sets out to investigate this German employment ‘miracle’. It will be shown that state-subsidised short-time working arrangements were not alone in preventing a collapse in unemployment but that a key role was also played by several other working time instruments incorporated into collective agreements concluded between trade unions and employers. Nor should the role of the parties to collective bargaining in avoiding an increase in youth unemployment be overlooked either. “Dismissing hours and not workers” a recession can maintain production potential and speficic skills, avoid long-term scar effects of unemployment, reduce excessive demands on labour market policy through a massive increase in unemployment, and strengthens social cohesion.



Projet(s) CRSH-GTRC : 5.2

Livrables

Médiathèque


  Bosch  
   
 
         
    18 octobre 2012 • Séminaire du CRIMT

The Shop Steward in the Danish Industrial Relations Model: A flawless change from centralization to decentralization of the collective bargaining system


Steen E. Navrbjerg
University of Copenhagen, Danemark

Résumé :

The shop steward is a corner stone of the Danish Industrial Relations (IR) model.  Shop stewards are the main drivers for cooperation at the company level and the importance of the role of the shop steward has further increased in the context of the decentralization of collective bargaining.

Recruiting and retaining shop stewards can be seen to be an increasing problem. This is the case in many countries. In Denmark, the job of steward is ever more demanding as the process of decentralization has enhanced the scope of issues to be negotiated at work place level. On top of that, shop stewards can experience a loss of members from traditional union to "yellow" (employer-dependent) unions. Moreover, new forms of often international ownership, with limited or no understanding of local industrial relations institutions and traditions, exert increasing pressure on the often nationally based bargaining and cooperation culture. 

Our study of shop stewards, spanning the period from 1998 to 2010, reveals that Danish shop stewards are more satisfied with their job today than 12 years ago – despite the fact that the job has become more challenging! This seminar will present the Danish model of Industrial Relations and show how the Danish industrial relations system has managed to change from a centralized to a decentralized system, without losing shop stewards’ interest and motivation in the process.

Part of the explanation is a gradual but progressive change in the IR system at all levels. Employers’ organizations and unions, through collective bargaining, solve a major part of labour market challenges, with the state limited to the provision of a framework for these negotiations, in most instances at least. This makes the social partners ‘owners’ of most of the rules pertaining to labour market issues.

However, there are threats to the system. Yellow unions have recently expanded, to the extent that they now organize 10 per cent of the labour force, thus weakening the traditional unions. While these yellow unions are a challenge – or rather a nuisance - at the work-place level, at the central level, employers’ organizations seem to have no interest in dealing with these new unions since they do not deliver viable contributions to solving the challenges of the welfare state. As such, the state also seems to have limited interest in cooperating with yellow unions.


Projet(s) CRSH-GTRC : 4.4

Livrables

Médiathèque


  Steen  
   
 
         
    9 octobre 2012 • Séminaire du CRIMT

Strategic HRM in Multinational Corporations: When Practice Meets Theory


Dana Minbaeva
Copenhagen Business School, Danemark

Résumé :

This presentation put emphasis on strategy implementation as the focal construct in strategic HRM. It started with a discussion of HR-related challenges multinational corporations (MNCs) are facing in the dynamic and highly competitive global marketplace. Then, focusing on global talent management, it explained how the fit between the global HR architecture and the strategic business processes can enhance the effectiveness of MNCs’ strategic responses to the identified challenges.
 
The presentation also discussed the role of the corporate HR function in strategy-making, focusing on its role in orchestrating of both top-down communication of strategic intent across MNCs and bottom-up autonomous responses adapting the intent to local circumstances and conditional changes.



Projet(s) CRSH-GTRC : 1.1

Livrables

Médiathèque


  Dana  
   
 
         
    18 avril 2012 • Séminaire du CRIMT

Multinational Corporations and “Embeddedness”: Global, National and Local Perspectives


Phil Almond
De Montfort University, Royaume-Uni

Résumé :

Attempts to analyse the complex relations between international firms and employment systems at various geographical levels often depend on some notion of embeddedness. The meaning of this, however, varies, from local/regional attempts at anchoring foreign investors within a territory, through work on MNCs' interactions with national business and employment systems, to discussions of MNCs' role within global capitalism. Drawing on research projects looking at MNC's interactions with regional and national actors and institutions over a number of years, this seminar attempts to map various levels and types of embeddedness (and disembeddedness), with a view to identifying practical directions for future empirical research.


Projet(s) CRSH-GTRC : 5.3.3

  Almond  
   
 
         
    11 avril 2012 • Cours de maître

Penser la négociation sociale. Enjeux théoriques et pratiques

Christian Thuderoz
INSA-Lyon, France

Penser (encore) la négociation sociale, 50 ans après Walton et McKersie et Allan Flanders, 30 ans après Howard Raiffa et Bill Zartman : est-ce utile? Oui, car s'affirme un modèle rationnel-négocié (et plus efficace) de décision, car déclinent les institutions hiérarchiques classiques, car s'accroissent les exigences des salariés à participer aux décisions concernant leur vie et leur travail, car devient urgent de repenser le travail et ses institutions, car s'écrivent, ici ou là, de nouvelles régulations sociales, car s'inventent de nouvelles règles du jeu et que s'intensifient le jeu sur les règles. Il nous faut donc penser cette réécriture (négociée) du vivre-ensemble dans l'entreprise. Avec quels outils théoriques ? Pour quels changements ? Comment outiller les acteurs ?

Christian Thuderoz et Reynald Bourque, tous deux cochercheurs au CRIMT, sont les auteurs de Sociologie de la négociation (2011), publié aux Presses Universitaires de Rennes.


Projet(s) CRSH-GTRC :
5.4.2

Matériel promotionnel


Affiche

Livrables

Médiathèque


  Thuderoz  
   
 
         
    28 mars 2012 • Atelier de recherche

La régulation de l'emploi: entre universalité et sélectivité

Guy Davidov
Hebrew University of Jerusalem, Faculté de droit, Israël

Tenu à l'Université McGill, cet atelier de recherche a été organisé en collaboration avec le Laboratoire de recherche sur le droit du travail et le développement et les Ateliers sur la théorie du droit de l'Université McGill

Brian Langille, cochercheur au CRIMT et Guy Davidov sont les éditeurs de The Idea of Labour Law (2011), publié aux Presses Universitaires de Oxford.


Projet(s) CRSH-GTRC : 3.5

Matériel promotionnel

Affiche

  Davidov  
   
 
         
    16 février 2012 • Séminaire de recherche

Le droit du travail français à l’épreuve des nouvelles technologies de l’information et des communications?

Isabelle Desbarat
Faculté de droit et de sciences politiques
Université de Toulouse 1 – Capitole, France

Tenu à l'Université Laval, ce séminaire a été organisé en collaboration avec le Groupe d'étude en droits et libertés (GEDEL) de la Faculté de droit de l'Université Laval.


Projet(s) CRSH-GTRC : 3.3

  Desbarats  
         
    2011      
         
    24 novembre 2011 • Séminaire de recherche

Jumping Scale, Crossing Space: The JfJ and Organizing Cleaners for Global Strength

Luis LM Aguiar
Sociologie, University of British Columbia, Okanagan, British Columbia

On peut soutenir que le néolibéralisme a provoqué la plupart des dommages qu’a eu à subir la main d'œuvre, déjà vulnérable dans l'économie. Les travailleurs dans le secteur du nettoyage industriel et de l’entretien des immeubles, comme élément de cette main d'œuvre, ont souffert de la privatisation et de la sous-traitance, tout autant que de la législation du travail postindustrielle et de la crise fiscale que connaît l'État providence. Le résultat est une citoyenneté précaire (Aguiar, 2006), à la limite de « la marginalité avancée » (Wacquant, 2008), qui menace de repousser de manière permanente ces travailleurs (ainsi que tous les autres travailleurs à faibles revenus) aux marges du (néo-) néolibéralisme (Crouch, 2011 ; Boltanski et Chiapello, 2004 ; Bauman, 2007 ; Agamben, 2005).

Pour contrer cette offensive envers les travailleurs du nettoyage et de l’entretien, l’Union internationale des employés des services (SEIU) a généralisé son modèle d'organisation Justice for Janitors (JFJ), afin de construire au niveau global le rapport de force permettant de traiter avec le néolibéralisme des entreprises mondiales du nettoyage, et, du même souffle, d’ancrer certaines protections et de réaliser des gains en faveurs des travailleurs, peu importe où qu’ils se trouvent. Le modèle JfJ est-il le modèle d’organisation du 21ème siècle ? La manière dont ce modèle peut s’intégrer et opérer la transition de l’organisation et des espaces transnationaux actuels, ainsi que les mécanismes et structures permettant d’y arriver, sont les sujets de cette présentation. Luis Aguiar examinera (1) le modèle de JfJ, (2) les mécanismes et structures de l'organisation collective transnationale et (3) la signification des partenariats entre le SEIU et d’autres syndicats (par exemple le FNV Bondgenoten aux Pays Bas ; le LHMU en Australie - et peut-être le SIPTU en Irlande) pour stopper l'érosion des droits des travailleurs du nettoyage et pour contrecarrer la prolifération du travail vulnérable. Par des entrevues au siège du SEIU à Washington, aussi bien que par des travaux sur le terrain en Australie et à Amsterdam, l'auteur a cherché à comprendre la flexibilité du modèle de JfJ et le sens que revêt la notion de partenariat, dans le contexte d’un syndicat qui a des ambitions globales. Cette présentation se terminera par une discussion sur l’idée d’une « solidarité transformée » (Anner, 2011) et le point de savoir si la généralisation du modèle de JFJ par le SEIU constitue une illustration de ce concept.

Ce séminaire a eu lieu à l’Université de Montréal.


Project(s) CRSH-GTRC : 4.3.2

Matériel promotionnel

Affiche

Livrables

Médiathèque


  Aguiar  
   
 
         
    14 octobre 2011 • Séminaire de recherche

La notion de 'politiques publiques' vue par la sociologie du droit

Jacques Commaille
Professeur des Universités émérite, Institut des Sciences sociales du Politique, ENS-Cachan, France

Tenu à l'Université de Montréal, ce séminaire a traité de la relation entre droit et politiques publiques. En illustrant en quoi cette dernière n'est pas une évidence et en cernant les débats auxquels celle-ci donne lieu, Jacques Commaille a traité des perspectives de mise en relation du droit et des politiques publiques, particulièrement dans le contexte actuel.


Thème(s) CRSH-GTRC : 3

Livrables

Médiathèque


  Commaille  
   
 
         
    14 avril 2011 • Séminaire de recherche

Unions and the Transition to Low Carbon Economies

Peter Fairbrother
RMIT University, Australie / CRIMT

Tenu à HEC Montréal, ce séminaire de recherche a permis d'aborder divers enjeux auxquels sont confrontés les syndicats dans le cadre de stratégies régionales de réduction des émissions de carbone. L'exposé prenait appui sur l'histoire récente de la Latrobe Valley, dans la région du Gippsland (État de Victoria) en Australie, où quatre générateurs d'électricité et leurs mines de charbon à ciel ouvert, importantes sources d'emplois, mais aussi de polluants atmosphériques, se trouvent propulsés au coeur de débats sur l'avenir de la région et de ses habitants.


Projet(s) CRSH-GTRC : 4.4.3

Matériel promotionnel


Textes d'accompagnement 1 et 2

Livrables


Médiathèque


  Fairbrother  
   
 
         
    5 et 8 avril 2011 • Séminaires de recherche

Organizing Independent Contractors: The Impact of Competition Law

Shae McCrystal
University of Sydney, Australie

Tenu successivement à l'Université Laval (5 avril), puis à l'Université de Montréal (8 avril), ce séminaire de recherche a été organisé en collaboration avec la Faculté de droit et le Département des relations industrielles de l'Université Laval, et la Faculté de droit et l'École de relations industrielles de l'Université de Montréal.

Résumé (en anglais seulement) :

ILO Convention Nos. 87 and 98 guarantee the rights of workers to organise and to engage in voluntary collective bargaining. The protections in these Conventions expressly apply to ‘workers’, not just to workers who labour under a contract of employment. In Australia, the right to engage in collective bargaining has conventionally only been granted to employed workers, with all other workers subject to competition laws which make collective bargaining unlawful.

Under Australian competition laws there is an exemption process which permits groups of ‘small businesses’ to seek permission to bargain collectively from the Australian competition regulator. As independent contractors are small businesses for this purpose, they are able to use this process to seek permission to engage in collective bargaining with a defined target. The operation of this exemption process in practice offers an interesting insight into how the arguments traditionally used to justify collective bargaining by employee workers fare when considered by competition regulators questioning whether or not independent contractors should be allowed to bargain collectively.

This seminar provided an introduction to Australian laws, as well as examples of the operation of the Australian competition provisions. The authors was particularly interested in how the Australian approach to this issue compared with the Canadian regulation of independent and dependent contractors. How does Canadian competition law impact upon the capacity to organise contractors and what is the role of the competition regulator? Are all such matters better left to labour law regulation and how does the recognition of dependent contractors in Canada impact on this issue?



Projet(s) CRSH-GTRC : 4.3.1

Matériel promotionnel


Affiche

  McCrystal  
   
 
         
    31 mars 2011 • Atelier de recherche

Humanizing the Other 70%: All Canadian Workers are Entitled to an Effective Collective Voice at Work

Roy Adams
McMaster University, Canada

Tenu à l'Université de Montréal, cet atelier de recherche a été organisé en collaboration avec l'École de relations industrielles de l'Université de Montréal.


Projet(s) CRSH-GTRC : 3.4

  Roy Adams  
   
 
         
    30 mars 2011 • Séminaire de recherche

L'OIT... pourquoi faire ?

Patrick Carrière
Consultant expert en droit du travail
Ancien juriste senior de l'Organisation internationale du travail (OIT), Service de la liberté syndicale du Département des normes internationales du travail.

Tenu à l'Université McGill, ce séminaire de recherche a été
organisé en collaboration avec le Laboratoire sur le droit du travail et le développement et la Faculté de droit de l'Université McGill. Il a également été retransmis à l'Université Laval, par visioconférence.


Projet(s) CRSH-GTRC : 3.4

Matériel promotionnel


Affiche

Livrables

Acétates de présentation
Médiathèque


  OIT  
   
 
         
    11 mars 2011 • Séminaire de recherche

La place de la négociation collective dans six pays européens : de la cohérence des systèmes à la construction des acteurs

Christian Dufour
Chercheur associé, CRIMT
Adelheid Hege
Institut de recherches économiques et sociales (IRES), France / CRIMT

Ce séminaire de recherche a eu lieu à l'Université de Montréal.


Résumé :

Au cours des vingt-cinq dernières années, des transformations profondes ont affecté les organisations syndicales et leur place dans les sociétés au sein desquelles elles sont nées. Les environnements économiques ont été bouleversés et les anciennes cohérences identitaires se sont étiolées. La négociation collective, activité centrale des syndicalismes quelle que soit la diversité des approches et des agencements à l’œuvre, ne pouvait qu'en être affectée.

À la demande de la CFDT et de la CGT en France, et pour l'Institut de Recherches Économiques et Sociales (IRES), Christian Dufour et Adelheid Hege viennent de compléter une étude sur l’évolution des stratégies de négociation collective mises en œuvre par des organisations syndicales de six pays européens (Allemagne, Espagne, France, Grande-Bretagne, Italie, Suède). Ce séminaire visait la présentation de résultats d'enquêtes combinant un travail de synthèse des grands changements intervenus au cours des 25 dernières années, avec une approche de terrain fondée sur des enquêtes auprès d'acteurs collectifs.


Projet(s) CRSH-GTRC : 4.4.1

Matériel promotionnel

Texte d'accompagnement

Livrables

Médiathèque

  Dufour Hege  
         
    2010
     
           
    9 novembre 2010 • Séminaire de recherche

Chairing the United Nations Treaty Body on Disability: Problems, Pitfalls and Reform of the treaty Body System

Ron McCallum
University of Sydney, Australie / CRIMT

Tenu à l'Université de Montréal (retransmis à l'Université Laval par visioconférence), puis organisé en collaboration avec l'Office des personnes handicapées du Québec, ce séminaire portait sur la nouvelle convention des Nations Unies relative aux droits des personnes handicapées (2006) dont le Canada est signataire depuis mars 2010. Ron McCallum, qui préside le comité des Nations Unies chargé du suivi de la mise en œuvre de la Convention au niveau international, a traité des travaux menés par les membres du comité et, notamment, des défis rencontrés dans l'exercice de leurs fonctions.


Projet(s) CRSH-GTRC : 3.6

Livrables


Médiathèque


  McCallum  
   
 
         
    8 novembre 2010 • Séminaire de recherche

Blindness in the History and in the Law

Ron McCallum
University of Sydney, Australie / CRIMT

Tenu à l'Université de Montréal, ce séminaire de recherche a été organisé en collaboration avec la Faculté de droit de l'Université de Montréal.

Résumé (en anglais seulement) :

This seminar's subject was twofold, blindness in history, and blindness in law. Ron presented a number of blind persons who have played important roles in the history of our world.  As a blind lawyer, in the final portion of this narration, he commented on several outstanding blind lawyers and unpacked two landmark legal decisions dealing with with blind people.  Ron has chosen this topic to increase the awareness of how blind people have contributed to the history of our world.  As a blind lawyer himself, this was also an opportune forum to recount the stories of some blind lawyers, as well as the stories of several blind persons whose litigation has developed two legal precedents.  Before embarking upon this task, however, Ron said a few words about why, so late in his life, he has sought to search for his origins as a member of the blind community who have peopled our world ever since human beings first came to life.



Projet(s) CRSH-GTRC : 3.5


Livrables

In Search of Origins: Blindness in History and Law

  McCallum  
   
 
         
    1 novembre 2010 • Séminaire de recherche

Power, Institutions and the Cross-National Transfer of Employment Practices within Multinationals

Anthony Ferner
De Montfort University, Royaume-Uni / CRIMT

Ce séminaire de recherche a eu lieu à HEC Montréal.

Résumé (en anglais seulement) :

This seminar proposed an approach to the transfer of practices within multinational companies (MNCs) based on an integration of the neoinstitutionalist work of Kostova and others (e.g. Kostova 1999; Kostova & Roth 2002) with more comparative institutionalist traditions, and with a more explicit and elaborated account of the exercise of power in the transfer process. It is argued that, while valuable in its development of ideas of institutional duality, the neoinstitutionalist conceptualization of transfer has a number of limitations. First, it neglects to locate institutional duality within a broader context of the dynamics of the global economy. Second, its notion of the national institutional terrain is in need of refinement to take account of intra-national institutional heterogeneity and dynamic evolution. Third, neoinstitutionalists neglect the role of power, and the deployment of power resources by actors at different levels, in the process of transfer. Finally, the neoinstitutionalists’ fruitful distinction between the implementation and internalization of transferred practices needs to be supplemented by a more nuanced consideration of adaptation and ‘hybridization’ of practices in the host institutional context. Proceeding by means of a set of ‘provocations’ (cf. Kostova et al. 2008) and ‘propositions’, the author suggested ways in which these limitations could be addressed.



Projet(s) CRSH-GTRC : 1.1


  McCallum  
   
 
         
    30 octobre 2010 • Séminaire de recherche

Venture Labour: Knowledge Work and Risks in the New Economy

Gina Neff
University of Washington, États-Unis

Tenu à l'Université Saint-Mary's, ce séminaire de recherche fut organisé en collaboration avec l'Office of the Vice-President Academic, the Dean Sobey School of Business, le PhD Program of the Sobey School of Business et le Visiting Speakers Program de l'Université Saint Mary's.

Résumé (en anglais seulement) :

Modern life is more precarious due in large part to the lack of job security provided by contemporary jobs. There are growing ranks of part-time workers, freelancers, independent contractors, and the self-employed. This seminar explored why people accept riskier work and how they are adapting, especially within technology industries. Gina Neff examined what she call "Venture Labor" – the investment of financial, human, and social capital that ordinary employees make in the companies they work using a case study from the early pioneers of the commercial Internet.


Projet(s) CRSH-GTRC : 5.1

Matériel promotionnel

Site Web du séminaire

  Gina Neff  
   
 
         
    7 octobre 2010 • Séminaire de recherche

Les entreprises multinationales et la représentation au travail : les cas du Mexique et de l'Argentine

Jorge Carrillo
El Colegio de la Frontera Norte, Mexique / CRIMT
María Silvana Gurrera
Ministerio de Trabajo, Empleo y Seguridad Social, Argentine

Tenu à l'Université de Montréal et présenté dans le cadre des célébrations de la 3e Journée mondiale pour le travail décent, ce séminaire de recherche a été organisé en collaboration avec le Subsecretaría de Programación Técnica y Estudios Laborales, Ministerio de Trabajo, Empleo y Seguridad Social - República Argentina et le El Colegio de la Frontera Norte au Mexique. Il a également été rendu possible grâce au soutien fiancier du Programme nord-américain de réseaux de recherche du Gouvernement du Canada.

Deux conférences ont été prononcées à l'occasion de ce séminaire :
Is Mexico's national labour relations system an obstacle or an advantage for the competitiveness of multinational companies operating in Mexico? (Jorge Carrillo, co-auteur de la présentation avec Graciela Bensusán - UAM/X et Ivico Ahumada Lobo - FLACSO) et Managerial Strategies towards employees and their representatives in multinational companies operating in Argentina (María Silvana Gurrera, co-auteure de la présentation avec Héctor Palomino - Ministerio de Trabajo, Empleo y Seguridad Social/ Universidad de Buenos Aires, Cecilia Senén González - Universidad de Buenos Aires / CONICET, Marcelo Delfini - Universidad de General Sarmiento / CONICET, Analía Erbes - Universidad de General Sarmiento / CONICET et Bárbara Medwid - Ministerio de Trabajo, Empleo y Seguridad Social).


Projet(s) CRSH-GTRC :
1.1

  Carrillo

Silvana
 
   
 
         
    22 septembre 2010 • Atelier de recherche

How Can We Study Industrial Relations Comparatively?

Richard Hyman
London School of Economics and Political Science, Royaume-Uni

Tenu à l'Université de Montréal, ce séminaire de recherche a été organisé en collaboration avec l'École de relations industrielles de l'Université de Montréal et le Service de l'enseignement de la gestion des ressources humaines de HEC Montréal.



Projet(s) CRSH-GTRC : Thèmes 1-5

Matériel promotionnel

Texte d'accompagnement

Livrables


Acétates de présentation

  Hyman  
   
 
         
    20 septembre 2010 • Séminaire de recherche

Les restructurations : présentation de quelques résultats à partir de l'ouvrage L'entreprise en restructuration. Dynamiques institutionnelles et mobilisations collectives

Claude Didry
Laboratoire Institutions et dynamiques historiques (IDHE)
ENS - Cachan, France

Ce séminaire de recherche a eu lieu à l'Université de Montréal.


Résumé :

Les restructurations apparaissent actuellement comme des processus diffus, récurrents et complexes de réorganisation affectant l'entreprise dans sa recherche de flexibilité et d'avantages compétitifs. Mais, par rapport à la gestion courante du changement, les restructurations prennent un relief particulier en raison de leur ampleur, de l'intensité des conflits auxquels elles donnent lieu et de leurs conséquences sociales, notamment en termes d'emplois. Elles constituent des événements qui impliquent les dirigeants de l'entreprise, les représentants des salariés et, au-delà, l'ensemble du personnel. Les instances de représentation des salariés (syndicats, comités d'entreprise…) constituent alors un lieu privilégié de débats pour envisager l'avenir, face à des opérations de réductions d'effectifs, de filialisation, d'externalisation ou de fusion, qui mettent en question la réalité de l'entreprise elle-même. Dans une perspective comparative, l'auteur a montré que l'existence même de restructurations dépend de « règles du jeu » instituant un espace de débats, qui prennent des formes diverses selon les continents (Europe, Amérique du Nord), mais aussi en fonction des entreprises et des territoires. Il a également accordé une attention particulière à une expérience innovante de négociation d'entreprise qui s'est développée, en France, dans le cadre des restructurations ayant précédé la crise de 2008.


Projet(s) CRSH-GTRC : 1.2

Matériel promotionnel

Texte d'accompagnement
L'entreprise en restructuration
(Presses Univ. de Rennes, 2010)

  Didry  
   
 
         
    14 mai 2010 • Séminaire de recherche

Setting the Record Straight About International Labour Standard Setting

Anne Trebilcock
Conseillère académique au Centre de droit international de l'Université de Paris Ouest Nanterre, La Défense et ancienne conseillère juridique de l'Organisation internationale du travail (OIT)

Tenu à l'Université de Montréal, ce séminaire de recherche a été organisé en collaboration avec la Faculté de droit de l'Université de Montréal.


Résumé (en anglais seulement) :

In
Imagining Post "Geneva Consensus" Labor Law for Post
"Washington Consensus" Developmen
t, Brian Langille renders a
useful service by reviewing contemporary thinking in the field of
development and prodding reflection on its possible implications for
national and international labor law. I would certainly agree with his
remarks that there is no trade-off between the political economy of
decency and efficiency, that the ILO Constitution is an instrument
that opens the door to many possibilities, and that labor law is not
(inherently) limited to employees. However, his analysis of the
genesis of international labor standards and their use widely misses
the mark. In essence, to make his point he sets up and knocks down a
strawman. He paints a broadbrush picture that does not accurately
represent important features of the system, including an appreciation
of the different roles played by the ILO's governing structures and the
ILO secretariat. In the process, he remains closed to seeing the
relevance that ILO standards can have to development. A more
nuanced analysis of the content of such standards in light of labor
market trends and the need for a balanced globalization would be a
more productive path to follow. His plea for principles over rules
ignores the fact that we already have a number of principles, and that
on their own, they are clearly insufficient.



Projet(s) CRSH-GTRC : 3.4

Matériel promotionnel

Article de Brian Langille (Imagining Post... accès institutionnel requis)
Article de Anne Trebilcock (Putting the rec... accès institutionnel requis)

United Nations Webcast

  Trebilcock  
   
 
         
    14 avril 2010 • Séminaire du recherche

Au-delà de la crise économique en Europe: analyse de l'agenda Europe 2020

Janine Leschke
Institut syndical européen, Belgique
Philippe Pochet

Directeur, Institut syndical européen, Belgique / CRIMT

Tenu à l'Université de Montréal, ce séminaire a été organisé en collaboration avec le Centre d'Excellence sur l'Union européenne (CEUE) et l'Institut syndical européen (ETUI).

Deux conférences ont été prononcées à l'occasion de ce séminaire :
Institutional features of labour markets: how do they affect the labour market adjustment to economic downturns in different EU countrie? (Janine Leschke) et Quelles propositions de sortie de crise pour l'Europe? : analyse de l'agenda Europe 2020 (Philippe Pochet).


Thème(s) CRSH-GTRC : Thème 5


Matériel promotionnel


ETUI Policy Brief-FR
ETUI Policy Brief-AN

Europe 2020 - Document de consultation - Commission européenne

Livrables

Médiathèque (malheureusement, la conférence de Janine Leschke ne
Spacerpeut être diffusée en raison de problèmes techniques Spacersurvenus lors de l'enregistrement)

  Pochet Leschke  
   
 
         
    26 mars 2010 • Atelier de recherche

La méthode biographique

Rachel Beaujolin-Bellet
Reims Management School, France

Tenu à HEC Montréal, cet atelier de recherche a couvert les deux questions méthodologiques suivantes : comment régler l'accès aux "pratiques" dans les modes de recueil des matériaux (récits de vie, récits de pratiques) et quels modes d'analyse privilégier dans le cas de ce type de matériaux ?


Projet(s) CRSH-GTRC :
1.5

  Beaujolin  
   
 
         
    11 mars 2010 • Séminaire de recherche

Organiser la résistance contre un plan social en France. Le travail d’entrepreneurs militants

Rachel Beaujolin-Bellet
Reims Management School, France

En France, l’annonce de « plans sociaux » suscite dans bien des cas l’organisation d’actions collectives par les salariés et leurs représentants. Des actions visibles de résistance collective sont menées dans un contexte de survie (Amossé et al., 2008), donnant lieu à des conflits « défensifs » (Groux et Pernot, 2008) qui sont souvent intenses.

À l'occasion de ce séminaire tenu à HEC Montréal, Rachel Beaujolin-Bellet a traité de la façon dont s’organise cette résistance et, plus spécifiquement, du travail d’animation du conflit des entrepreneurs militants. Ce séminaire a été organisé en collaboration avec le Groupe d'étude sur la pratique de la stratégie de HEC Montréal.


Projet(s) CRSH-GTRC : 1.2

Matériel promotionnel

Texte d'accompagnement
Affiche

Livrables

Médiathèque


  Beaujolin  
   
 
         
    23 février 2010 • Atelier de recherche

Le transfert des pratiques de gestion de la diversité au sein des filiales d'entreprises multinationales implantées en Espagne

Lourdes Susaeta
IESE Business School, Espagne

Cet atelier de recherche a eu lieu à l'Université de Montréal.


Projet(s) CRSH-GTRC : 1.1

Matériel promotionnel


Texte d'accompagnemen
t

  Susaeta  
   
 
         
    18 février 2010 • Séminaire de recherche

Le syndicalisme européen : quelles crises ?

Marco Ancelovici
Université McGill, Canada
Christian Dufour
Institut de Recherches Économiques et Sociales (IRES), France / CRIMT
Adelheid Hege
Institut de Recherches Économiques et Sociales (IRES), France / CRIMT
Dominique Labbé
Institut d'Études Politiques de Grenoble, France
George Ross

Brandeis University, États-Unis / Université de Montréal, Canada

Les participants à ce séminaire tenu à l'Université de Montréal ont jeté un regard sans complaisance sur l'évolution des syndicats européens (allemands et français, plus particulièrement), aux formes de syndicalisme qu'ils pratiquent et aux opportunités que présentent les multiples défis auxquels ils sont confrontés.


Projet(s) CRSH-GTRC : 4.1

Matériel promotionnel


Texte d'accompagnement - C. Dufour et A. Hege
TOUJOURS MOINS ! Déclin du syndicalisme à la française - D. Labbé

Livrables

Médiathèque

  Dufour  
         
    2009      
           
    14 décembre 2009 • Table ronde

Crise économique et dialogue social

Michel Arsenault
Président, Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec
Assane Diop
Directeur exécutif, Bureau international du travail (BIT) chargé de la protection sociale, Genève
Jean Charest
Université de Montréal, Canada / CRIMT

Mettant en vedette Michel Arsenault (FTQ), Assane Diop (BIT) et Jean Charest (UdeM), cette table ronde visait à faire le point sur la nature et les conséquences de la crise financière sur le monde du travail au Québec et au Canada, sur le rôle du dialogue social en période de crise, sur l'avantage institutionnel lié au modèle québécois de concertation et sur l'avenir du dialogue social à l'ère du 90e anniversaire de l'Organisation internationale du travail (OIT).

Tenu à l'Université de Montréal, cette table ronde a été organisée en collaboration avec l'École de relations industrielles de l'Université de Montréal, la Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ) et le Fonds de solidarité FTQ.


Projet(s) CRSH-GTRC : 5.4

Livrables

Médiathèque

  Diop  
   
 
         
    2 décembre 2009 • Séminaire de recherche

Labour Law and Economic Crisis - A European Perspective

Sir Bob Hepple
Clare College
Cambridge University, Royaume-Uni

Tenu à l'Université McGill, ce séminaire portait sur la crise financière et le droit du travail et fut organisé en partenariat avec le Laboratoire sur le droit du travail et le développement, le Law '77 Project Fund (McGill Law Class of '77) et la Faculté de droit de l'Unversité McGill. Il a également été retransmis à l'Université Laval, par visioconférence.


Projet(s) CRSH-GTRC : Thème 3

Matériel promotionnel


Affiche


Livrables


Médiathèque

  Bob Hepple  
   
 
     
    1 décembre 2009 • Atelier de recherche

The Making of Labour Law in Europe: A Comparative Study

Sir Bob Hepple
Clare College
Cambridge University, Royaume-Uni

Tenu à l'Université de Montréal, cet atelier de recherche a été organisé en collaboration avec la Faculté de droit de l'Université de Montréal. Il a également été retransmis à l'Unversité Laval, par visioconférence.


Projet(s) CRSH-GTRC : Thème 3

  Hepple  
   
 
         
    5 novembre 2009 • Séminaire de recherche

Constitutionalizing Labour Rights: Paradox, Peril and Promise

Judy Fudge
University of Victoria, Canada / CRIMT

Tenu à l'Université de Montréal, ce séminaire a été organisé en collaboration avec la Faculté de droit de l'Université de Montréal. Bien que portant sur la réalité européenne, la discussion a permis une remise en contexte du cas canadien.

Résumé (en anglais seulement) :

In 2007, in Health Services and Support – Facilities Subsector Bargaining Association v. British Columbia, the Supreme Court of Canada expressly overruled twenty years of jurisprudence that interpreted the freedom of association as excluding collective bargaining. In 2008, in Demir and Baykara v Turkey, the European Court of Human Rights followed suit and overruled its earlier decisions on the matter to hold that the right to freedom of association in the European Convention on Human Rights includes collective bargaining. The recent successes before courts have led some observers to suggest that it may now be a propitious time for a co-ordinated and proactive litigation strategy to vindicate labour's collective rights. In this presentation, Judy considered what gave rise to these remarkable decisions and what they portend for the role of the courts in labour relations in Canada and beyond.


Projet(s) CRSH-GTRC : 3.2

Livrables


Médiathèque

  Judy Fudge  
   
 
         
    29 octobre 2009 • Séminaire de recherche

Les relations industrielles en Europe Centro-Orientale: fin ou extension du modèle social européen ?

Guglielmo Meardi
Warwick Business School
University of Warwick, Royaume-Uni

Cet atelier de recherche a eu lieu à HEC Montréal.

Résumé (en anglais seulement) :


This presentation outlined the main points of an in-progress book (Where Workers Vote with Their Feet), which elaborates ideas first presented in some earlier articles, based on a decade of fieldwork in Poland, Czech Republic, Hungary and Slovenia. It first described the emergence of a new Central Eastern European 'model' of industrial relations, combining relatively high degrees of state regulation with disorganized industrial relations, and then discussed the implications of EU accession, in terms of regulations, 'social dumping', transnational effects and consequences for the EU as a whole. It ended with an argument as to whether a system so far based on marketisation and employee 'exit' logic (migration, absenteeism, organisational disloyalty) can develop new forms of employee 'voice'.


Projet(s) CRSH-GTRC : 5.4

Matériel promotionnel


Affiche

Livrables

Médiathèque


  Meardi  
   
 
         
    6 octobre 2009 • Séminaire de recherche

Struggles on the Frontier of Control over Professional Identity: Leading Cases from Canada

Larry Haiven
St-Mary's University, Canada / CRIMT

Cet atelier de recherche a eu lieu à l'Université de Montréal.

Résumé (en anglais seulement) :

Professions and unions have often been positioned as opposing alternatives or logics of action in labour theory. The professions embrace a spirit of individualism and mystique, privileged by a social status, while unions are collectivist and seek respect and to usurp power from a dominant class. How might we reconcile the professions and their increasing efforts to achieve collective bargaining in the workplace? The author proposed that collective representation of professions is not an indication of the ultimate decline of professions in bureaucratized workplaces, but rather is the expression of a new arena of power for labour playing itself out at the forefront of work regulation in Canada. A sample of labour disputes of professionalized workers, illustrates that collective bargaining is an occupational closure strategy that alters the boundaries of a profession in an attempt to maintain distinct professional identity. Each case highlights the struggle over the exercise of discretion within the professional domain through which the boundaries regulating professional work are being rewritten.



Projet(s) CRSH-GTRC : 4.3.1

Matériel promotionnel


Affiche

Livrables

Acétates de présentation
Médiathèque

  Haiven  
   
 
         
    11 septembre 2009 • Atelier de recherche

Is Ireland the '51st State' for U.S. Multinationals? Determinants of Union Recognition and Avoidance at MNCs in Ireland

Ryan Lamare
University of Limerick, Irlande

Cet atelier de recherche a eu lieu à l'Université de Montréal.


Projet(s) CRSH-GTRC : 1.1

Matériel promotionnel


Texte d'accompagnemen
t

  Lamare  
   
 
         
    16 avril 2009 • Atelier de recherche

La privatisation des télécommunications en Argentine et l'imposition d'une nouvelle culture entrepreneuriale : du travailleur étatique au collaborateur néolibéral

Damian Pierbattisti
Université de Buenos Aires, Argentine

Cet atelier de recherche a eu lieu à l'Université de Montréal.


Projet(s) CRSH-GTRC : 5.1


  Damian  
   
 
         
    24 mars 2009 • Atelier de recherche

Class Conflict, Policy Development, and the State: Explaining the Postwar Divergence of U.S. and Canadian Labour Unions

Barry Eidlin, doctorant
University of California at Berkeley, États-Unis

Tenu à l'Université de Montréal, cet atelier de recherche prenait comme point de départ l'intrigante question de l'écart grandissant, depuis les années 1960, entre les taux de syndicalisation canadien et américain comme prisme pour appréhender l'articulation complexe entre les institutions, la construction des politiques et le développement de l'État.


Projet(s) CRSH-GTRC : 4.1

Matériel promotionnel


Texte d'accompagnement


  Eidlin  
   
 
         
    12 mars 2009 • Atelier de recherche

Le droit social : quel avenir ? Ébauche d'un projet de citoyenneté sociale mondiale

Alain Supiot
Université de Nantes, France

Tenu à l'Université de Montréal, cet atelier de recherche a été organisé en collaboration avec la Faculté de droit de l'Université de Montréal. L'atelier a également porté sur la mission de l'Institut d'études avancées de Nantes.


Projet(s) CRSH-GTRC : 3.5


  Eidlin  
   
 
         
    12 mars 2009 • Séminaire de recherche

Les réseaux transnationaux d'élaboration des normes (ISO 26000, Pactes mondiaux, etc.) : nouvelles perspectives de recherche

Ulrich Mückenberger
Université de Hambourg, Allemagne

Tenu à l'Université Laval, cet atelier de recherche a été organisé en collaboration avec la Faculté de droit et le Département des relations industrielles de l'Université Laval.


Projet(s) CRSH-GTRC : 3.4

  Muckenberger  
   
 
         
    19 février 2009 • Séminaire de recherche

Corporate Social Responsibility and the Role of the State: the Case of Tax Competition

Peter Dietsch
Université de Montréal, Canada
Jean Charest
Université de Montréal, Canada / CRIMT
Stéphane Rousseau
Université de Montréal, Canada

Tenu à l'Université de Montréal, ce séminaire a été organisé en collaboration avec le Centre de recherche en éthique de l'Université de Montréal (CREUM) et la Chaire de responsabilité sociale et de développement durable de l'Université du Québec à Montréal.


Thème(s) CRSH-GTRC : Thème 5

Matériel promotionnel


Affiche

Livrables

Acétates de présentation
Médiathèque

  Dietsch  
   
 
         
    15 janvier 2009 • Séminaire de recherche

L'entreprise comme vecteur du progrès social : la fin ou le début d'une époque?

Corinne Gendron
Université du Québec à Montréal, Canada
Renée-Claude Drouin
Université de Montréal, Canada / CRIMT
Daniel Weinstock
Université de Montréal, Canada

Tenu à l'Université de Montréal, ce séminaire a été organisé en collaboration avec le Centre de recherche en éthique de l'Université de Montréal (CREUM) et la Chaire de responsabilité sociale et de développement durable de l'Université du Québec à Montréal.


Projet(s) CRSH-GTRC : 1.3

Matériel promotionnel


Affiche

Livrables

Médiathèque

  Dietsch  
     
    2008      
           
    21 octobre 2008 • Atelier de recherche

La gouvernance multi-niveaux : enjeux théoriques et méthodologiques

Paul Marginson
University of Warwick, Royaume-Uni / CRIMT

Tenu à l'Université de Montréal, cet atelier visait à permettre aux chercheurs du CRIMT d'échanger sur les défis associés à la multiplication des sites de régulation du travail et à la façon dont ils s'articulent les uns aux autres. Comment rendre compte de cette complexité ? Quelles sont les approches théoriques et méthodologiques les plus pertinentes qui puissent permettre d'aborder la question de la gouvernance multi-niveaux ?

L'atelier a permis d'explorer les trois pistes suivantes : 1) Qu'entend-on par gouvernance multi-niveaux ? Comment définir le concept ? Quelles en sont les principales dimensions? 2) Quelles sont les principales approches théoriques qui permettent d'aborder le thème de la gouvernance multi-niveaux? Quels sont les principaux points de convergence et de divergence entre ces approches? Quelles sont les principales hypothèses à l'appui de ces approches? Existe-t-il des auteurs incontournables? 3) Quels sont les enjeux et les défis méthodologiques associés à l'approche axée sur la gouvernance multi-niveaux?

Trois chapitres étaient à l'étude afin d'alimenter la discussion, : les chapitres 1 et 3 de Paul Marginson et Keith Sisson (2004) European Integration and Industrial Relations, Palgrave / Macmillan: Basingstoke et le chapitre 2 de Gary Marks et Liesbet Hooghe (2004) Constrating Visions of Multi-level Governance, dans Ian Bache et Matthew Flinders (Eds.), Multi-level Governance, Oxford University Press.


Projet(s) CRSH-GTRC : 5.4

Matériel promotionnel


Chapitre 1 - Contested Terrain
Chapitre 3 - Multi-level Governance in the Making
Chapitre 2 - Contrasting Visions of Multi-level Governance

Affiche

  Marginson  
   
 
         
    1 octobre 2008 • Atelier de recherche

Valeur juridique des textes éthiques des multinationales. Contribution à l'étude de la responsabilité sociale de l'entreprise

Céline Etre, doctorante
Université d'Avignon et des Pays de Vaucluse, France / CRIMT

Tenu à l'Université de Montréal, cet atelier visait à discuter des enjeux juridiques soulevés par les codes de conduite, chartes et autres “principes d’action”. Quelle est leur valeur juridique ? Constituent-ils des "normes" ? Quelle est leur place dans notre système ? Les salariés, les partenaires économiques, les actionnaires, les consommateurs et plus largement les pouvoirs publics peuvent-ils engager une action en justice à l’encontre de la firme ou de sa filiale en invoquant ces règles éthiques? Devant qui ? Et sur quelle base ?

À ces questions, le droit positif français apporte quelques réponses juridiques pertinentes. Mais à bien y réfléchir, l’intérêt du sujet n’est pas de se contenter de répondre sèchement à un semblable chapelet d’interrogations. Bien plus profondément, l'intérêt réside dans une étude des bénéfices potentiels de ces textes sur le droit positif. Ainsi faut-il tirer des conclusions de l’insuffisance flagrante du droit positif à rendre pleinement compte de la profusion et de l’influence réelle des textes éthiques dans le milieu des affaires et du droit social
.


Projet(s) CRSH-GTRC : 1.3

  Celine Etre  
   
 
         
    7 octobre 2008 • Séminaire de recherche

Employee Voice in Multinational Companies: do Country of Origin Effects Matter?

Paul Marginson
University of Warwick, Royaume-Uni / CRIMT

À la jonction des thèmes 1 et 5 du programme de recherche du CRIMT, ce séminaire (tenu à l'Université de Montréal) traitait de la question de la prise de parole ouvrière et des effets qu'exerce sur celle-ci le pays d'origine des entreprises multinationales (EMNs). Selon leur pays d'origine, les EMNs exprimeraient des préférences contrastées en matière de prise de parole ouvrière : représentation syndicale, non-syndicale ou absence de représentation ; mécanismes directs et/ou indirects de consultation et de communication auprès des salariés. Ces préférences feraient écho aux régimes nationaux de relations industrielles propres aux pays dans lesquels réside le siège social des entreprises multinationales concernées. Certaines études récentes tendent aussi à considérer d'autres facteurs pouvant expliquer les préférences des entreprises multinationales, notamment le secteur, l'âge de la filiale et la stratégie corporative.

En se basant sur les résultats d'une vaste enquête par questionnaires auprès des entreprises multinationales opérant au Royaume-Uni, Paul Marginson s'est attardé à la mesure des effets qu'exerce le pays d'origine des entreprises multinationales sur leurs pratiques en matière de prise de parole ouvrière. À titre d'économie de marché libérale dotée d'institutions plutôt permissives en matière de relations industrielles, le Royaume-Uni laisse passablement de latitude aux entreprises multinationales quant aux choix des pratiques. La recherche suggère toutefois que les effets qu'exerce le pays d'origine sont atténués par d'autres facteurs, et que plusieurs innovations récentes caractérisent le développement des pratiques de prise de parole ouvrière dans les établissements des entreprises multinationales au Royaume-Uni.


Projet(s) CRSH-GTRC : Thèmes 1 et 5

Matériel promotionnel


Acétates de présentation
Texte d'accompagnement

Affiche

Livrables

Médiathèque

  Marginson  
   
 
         
    18 septembre 2008 • Séminaire de recherche

Vers une nouvelle façon d'aborder les restructurations à l'échelle européenne

Marie-Ange Moreau
Institut universitaire européen, Italie / CRIMT

Tenu à HEC Montréal, ce séminaire portait sur le projet AgirE, dont Marie-Ange Moreau, cochercheuse au CRIMT, a assuré la coordination scientifique. Répondant à la nécessité de construire des analyses et des instruments qui permettent la mise en place de mécanismes d'anticipation des restructurations, le projet AgirE s'est intéressé au rôle des politiques européennes dans la structuration des conditions d'anticipation, tout en faisant la lumière sur le jeu des acteurs de l'entreprise et du territoire dont les dynamiques conduisent à de nouvelles pratiques centrées sur l'idée d'innovation pour une meilleure anticipation et conduite du changement. Idée force : c'est en intégrant systématiquement les niveaux d'action de l'entreprise, du territoire et des politiques (régional, national et européen) en une approche multidimensionnelle, multiniveaux et multiacteurs que sur le plan de la recherche, la construction d'une typologie qui tienne compte des interdépendances complexes présentes dans les processus de restructuration devient possible, et que sur le plan de l'action et des politiques, l'adéquation à la complexité des processus de restructuration peut être atteinte.


Projet(s) CRSH-GTRC : 1.2

Matériel promotionnel


Acétates de présentation

Livrables

Médiathèque


Publications d'écoulant du projet AgirE

(2008) Projet AgirE - Rapport final

(2009) Building Anticipation of Restructuring in Europe, Peter Lang
(2008) Restructuring in the New EU Member States, Peter Lang

  Moreau  
   
 
         
    8 mai 2008 • Séminaire de recherche

Quelle est la place des réseaux sociaux dans les activités d'innovation ? Réflexions à partir de deux enquêtes récentes

Michel Grossetti
Université de Toulouse le Mirail, France

Quel que soit l'angle sous lequel on l'aborde, l'innovation apparaît comme une activité collective qui implique des collaborations, des échanges et des relations interpersonnelles. La place prépondérante de ces relations peut s'expliquer par le fait que, par bien des aspects, les activités d'innovation se rapprochent des activités artisanales ou du marché du travail : faible standardisation, importance des relations personnelles, effets de proximité spatiale. Les dispositifs de communication qui structurent largement les échanges marchands pour les produits de grande consommation jouent ici un rôle moins central. Pourtant, tout ne passe pas par les relations interpersonnelles dans les activités d'innovation. Interviennent aussi ce que l'on peut appeler des «ressources de médiation», c'est-à-dire des ressources qui permettent aux acteurs de se coordonner sans passer par des relations personnelles.

À l'occasion de ce séminaire, l'auteur a discuté de ces notions en s'appuyant sur deux études empiriques, l'une portant sur les relations entre laboratoires académiques et entreprises et l'autre sur la création d'entreprises innovantes. Ces études permettent d'évaluer l'importance relative des réseaux et des ressources de médiation dans les processus d'innovation, mais surtout d'analyser la façon dont ils interagissent.

Ce séminaire de recherche a eu lieu à HEC Montréal.


Projet(s) CRSH-GTRC : 5.1

Matériel promotionnel


Affiches 1, 2

Livrables


Médiathèque

  Grossetti

Grossetti
 
   
 
         
    10 avril 2008 • Séminaire de recherche

Does China Have a Labour Movement? Prospects for Industrial Relations Reform in China

Bill Taylor
City University of Hong Kong

Résumé (en anglais seulement) :

The official representative organisation of labour, the All China Federation of Trade Unions (ACFTU) looks set to regain its position within the core membership of the ILO. This has been hotly debated in the international trade union movement because the ACFTU is not a labour union. This seminar outlined the reasons why the ACFTU, despite its progressive elements, fails the union test. This was illustrated through examples of union organising strategies, collective agreement procedures and recent legislative successes. As a conclusion,the author made a case that including the ACFTU would be a significant step in the road of eroding the meaning of labour movements internationally.

Ce séminaire de recherche a eu lieu à HEC Montréal.


Projet(s) CRSH-GTRC : 4.1

Matériel promotionnel


Texte d'accompagnement (accès institutionel requis)

Affiche

Livrables

Médiathèque

  Taylor  
   
 
         
    9 avril 2008 • Table ronde

Les enjeux syndicaux européens : local, national, régional ou global ?

Philippe POCHET
Directeur général, Institut syndical européen, Belgique / CRIMT
George ROSS
Brandeis University, États-Unis / Université de Montréal, Canada
Christian LÉVESQUE
HEC Montréal, Canada / CRIMT
Gregor MURRAY
Université de Montréal, Canada / CRIMT

Tenue à HEC Montréal, cette table ronde a été organisée en collaboration avec l'Institut d'études européennes et la Chaire Jean-Monnet en intégration européenne.


Projet(s) CRSH-GTRC : 4.1

Matériel promotionnel


Affiche

Livrables

Médiathèque

  PRLM  
   
 
         
    4 avril 2008 • Séminaire de recherche

Pluralisme juridique et droit du travail

Jean-Guy Belley
Université McGill, Canada
Guy Rocher
Université de Montréal, Canada

Ce séminaire de recherche a eu lieu à l'Université de Montréal. Il a également été retransmis à l'Université Laval par visioconférence.


Projet(s) CRSH-GTRC : 3.5.1

Matériel promotionnel


Texte d'accompagnement
Affiche

Livrables

Médiathèque


  Belley Rocher  
   
 
         
    3 avril 2008 • Séminaire de recherche

The Nature of International Integration and HR Policies in Multinational Companies

Tony Edwards
King's College London, Royaume-Uni / CRIMT

Ce séminaire de recherche a eu lieu à HEC Montréal


Projet(s) CRSH-GTRC : 1.1

Matériel promotionnel


Acétates de présentation
Texte d'accompagnement
Affiches 1, 2

Livrables

Médiathèque


  Edwards

Edwards
 
   
 
         
    14 février 2008 • Séminaire de recherche

Vers des relations industrielles supranationales ? Le cas du dialogue social européen

Evelyne Léonard
Université catholique de Louvain, Belgique

L'internationalisation du monde du travail soulève de nombreuses questions concernant la régulation des relations de travail, et notamment celle de la possibilité de concevoir des formes de régulation collective au plan supranational. Les débats et recherches sur les accords-cadres internationaux, sur les comités d'entreprise européens, sur la coordination transfrontalière des négociations, et sur le dialogue social européen s'inscrivent dans ce cadre.


L'Institut des Sciences du Travail, à l'Université catholique de Louvain, effectue depuis dix ans une série de recherches sur le dialogue social européen au plan sectoriel. Celui-ci prend forme, concrètement, dans les comités de dialogue social sectoriel européen, qui existent sous leur forme actuelle depuis 1998 et couvrent maintenant plus de trente secteurs, allant de la banque à la chimie ou du transport par route au travail intérimaire. Les articles 138 et 139 maintenant inscrits dans le Traité de la Communauté européenne confèrent à ces comités, outre un rôle consultatif, la capacité de négocier et de conclure des accords. Les interlocuteurs sociaux qui y participent peuvent ensuite choisir de mettre en oeuvre les textes conjoints sur lesquels ils s'accordent, soit par le biais d'une décision du Conseil européen, soit par les procédures propres aux interlocuteurs sociaux et aux États membres. Les interlocuteurs sociaux européens ont donc acquis, formellement, la possibilité de définir des normes et de les appliquer dans les pays de l'UE27.


Cependant, leur fonctionnement effectif se révèle bien complexe et parsemé d'embûches. Comment, par exemple, les comités peuvent-ils représenter les fédérations syndicales et patronales sectorielles de 27 Etats membres qui ont des systèmes de relations collectives extrêmement disparates, alors même qu'un même secteur d'activité recouvre des réalités socio-économiques hétérogènes dans les 27 pays? Comment, par ailleurs, transformer des engagements pris au plan européen en pratiques effectives dans les entreprises des États membres? Autant de question auxquelles cherchait à répondre ce séminaire de recherche tenu à HEC Montréal.


Projet(s) CRSH-GTRC : 5.4

Matériel promotionnel


Affiche


  Leonard  
     
    2007  
           
    30 novembre 2007 • Séminaire de recherche

Workers' Rights as Human Rights:The Perspectives of US Courts,Labor Arbitrators and Human Resources Departments

James A. Gross
Cornell University, États-Unis

Résumé (en anglais seulement) :

This talk was about workers' rights as human rights, particularly in regard to freedom of association (including collective bargaining), workplace health and safety (as addressed by US labor arbitrators),with additional comments about how human resources violates workers' human rights in certain most important ways.

Ce séminaire de recherche a eu lieu à HEC Montréal.


Projet(s) CRSH-GTRC :
n/a

Matériel promotionnel


Affiche


Livrables

Médiathèque


  Gross  
   
 
           
    10 octobre 2007 • Séminaire de recherche

Le syndicalisme, encore un acteur global ?

Christian Dufour
Institut de Recherches Économiques et Sociales (IRES), France / CRIMT
Adelheid Hege
Institut de Recherches Économiques et Sociales (IRES), France / CRIMT

Ce séminaire de recherche a été organisé par le Département des relations industrielles de l'Université Laval, en collaboration avec le CRIMT.


Projet(s) CRSH-GTRC :
n/a

  Dufour Hege  
   
 
           
    14 septembre 2007 • Cours de maître

Itinéraire d'un sociologue

Philippe Bernoux
GLYSI-SAFA, Université Lumière Lyon II, France

Dans le cadre de ce cours de maître, Philippe Bernoux a retracé trois grandes périodes de sa carrière de chercheur : (1) la sociologie du travail dans les années 1960-70 en France – théories en vogue et pratiques de terrain – les enquêtes sur le syndicalisme – plongée dans les ateliers en observation entièrement participante
 ; (2) de la sociologie du travail à la sociologie des organisations à travers l'analyse stratégique de Michel Crozier : enquêtes sur les changements institutionnels (lois Auroux), les changements négociés (aciéries Usinor) – le concept de pouvoir explicatif des organisations ; (3) changements dans la sociologie des organisations : de l'analyse stratégique à la théorie des conventions (« ce qui fait tenir ») et à la théorie de la traduction (le changement est une traduction).


Projet(s) CRSH-GTRC :
n/a

Livrables

Médiathèque


  Bernoux  
   
 
           
    2 avril 2007 • Séminaire de recherche

Les rapports entre les syndicats et les mouvements sociaux en France : 1995-2006

Sophie Béroud
Université Lumière Lyon-2, France

Tenu à l'Université de Montréal et organisé en collaboration avec le Département de sociologie de l'Université de Montréal, ce séminaire de recherche portait sur les rapports entre les syndicats et les mouvements sociaux.


Projet(s) CRSH-GTRC :
n/a

Matériel promotionnel


Affiche

  Beroud  
   
 
           
    14 mars 2007 • Séminaire de recherche

Les jeunes, le travail et les syndicats

Jean Bernier
Université Laval, Canada

Tenu à l'Université Laval, ce séminaire de recherche a été organisé en collaboration avec le Département des relations industrielles et la Faculté de droit de l'Université Laval.


Projet(s) CRSH-GTRC :
n/a

Matériel promotionnel


Affiche

  Beroud  
   
 
           
    28 février 2007 • Cours de maître

L'évolution des relations profesionnelles en France depuis les années 1970 : un parcours de recherche

Annette Jobert
Université Paris X Nanterre, France / CRIMT

Tenu à l'Université de Montréal, ce cours de maître a également été présenté à l'Université Laval (27 février 2007), en collaboration avec le Département des relations industrielles de l'Université Laval.


Projet(s) CRSH-GTRC :
n/a

  Jobert  
   
 
           
    1 février 2007 • Grande conférence publique

À quand les syndicats libres en Chine ?

Han Dongfang
Directeur, China Labour Bulletin, Hong Kong

Tenue à l'Université de Montréal, cette grande conférence publique a été organisée en collaboration avec le CERIUM (Centre d'études et de recherches internationales) et le Centre d'Études de l'Asie de l'Est (CETASE) de l'Université de Montréal.

Han Dongfang est connu pour les actions qu'il a menées au cours des manifestations de la place Tian 'anmen de 1989, à la suite desquelles il est devenu défendeur des droits de la personne. En 1989, il a constitué la Beijing Autonomous Workers Federation, le premier syndicat indépendant en Chine continentale en 50 ans (démantelée à la suite des manifestations de la place Tian 'anmen). Han Dongfang dirige le China Labour Bulletin, qui soutient le syndicalisme commercial indépendant et surveille les questions liées à la main-d'oeuvre en Chine. Il anime également une émission hebdomadaire sur les ondes de Radio Free Asia, dont les cotes d'écoute sont évaluées à environ 40 millions d'auditeurs. Han Dongfang a reçu le «Democracy Award» du National Endowment for Democracy des mains du président Bill Clinton en 1993, ainsi que l'«International Activist Award» de la Gleitsman Foundation en 2005.


Projet(s) CRSH-GTRC :
n/a

  Dongfang  
   
 
           
    15 janvier 2007 • Séminaire de recherche

Le droit (international) du travail : Quelle effectivité ?

Jean-Claude Javillier
Conseiller principal, Institut international d'études sociales
Organisation internationale du travail (OIT), Genève

Tenu à l'Université de Montréal, ce séminaire de recherche sur l'effectivité du droit (international) du travail a été organisé en collaboration avec la Faculté de droit de l'Université de Montréal.

Projet(s) CRSH-GTRC :
n/a

Matériel promotionnel


Texte d'accompagnement
Affiche

  Javillier  
     
    2006      
           
    11 décembre 2006 • Atelier de recherche

Industrial Relations as Critical Realism: Beyond a Do-it-Yourself Ontology

Paul K. Edwards
University of Warwick, Royaume-Uni / CRIMT

Résumé (en anglais seulement) :

Industrial relations (IR) is often accused of being atheoretical. Yet there has been a tradition of tacit theorizing that links IR to an important strand of social science theory, institutional analysis. There are further connections to the philosophy of science laid out in critical realism (CR). Paul Edwards argued that these connections need to be made more explicit and that a programme of IR research based on them can then be developed. The connections were first identified by laying out the core principles of CR and institutional analysis and the implications for IR. Illustrations of IR research that are consistent with CR were then indicated. The work of the leading CR theorist, Tony Lawson, was addressed: Lawson offers a CR-based perspective on a key issue, the UK productivity record, but his view is in fact insufficiently based in CR, and use of IR research can suggest a richer account. Finally, a comparative research programme was sketched. It reflected the need for IR to pursue its links with sociology and political science, with rather less emphasis on the relationship with labour economics, which has traditionally defined the field.

Tenu à l'Université de Montréal, cet atelier de recherche a été organisé en collaboration avec l'École de relations industrielles de l'Université de Montréal.


Projet(s) CRSH-GTRC :
n/a

Matériel promotionnel

Texte d'accompagnement

  Paul Edwards  
   
 
           
    29 novembre 2006 • Cours de maître

Vingt ans de recherche comparative sur les relations professionnelles en Europe : éléments de méthode sociologique

Christian Dufour
Institut de recherches économiques et sociales (IRES) / CRIMT
Adelheid Hege
Institut de recherches économiques et sociales (IRES) / CRIMT


Tenu à HEC Montréal, ce cours de maître a donné l'occasion à Christian Dufour et Adelheid Hege de présenter le bilan de plus de vingt ans de recherche comparative sur les relations professionnelles en Europe et, plus spécifiquement, sur les systèmes et pratiques de représentation des salariés. Ils ont notamment expliqué ce qui les a amenés à passer de l'analyse des systèmes de relations professionnelles à celle des pratiques de représentation ; pourquoi la reproduction des représentants leur semble être la clé de la compréhension des systèmes et de leurs évolutions ; et en quoi les enquêtes dans les petites entreprises non syndiquées peuvent aider à comprendre les pratiques syndiquées dans les grandes ?


Projet(s) CRSH-GTRC :
n/a

Matériel promotionnel


Affiche

  Hege  
   
 
           
    14 novembre 2006 • Séminaire de recherche

Building Integration into Strategic Planning across Organizational Boundaries

Julia Balogun
Cass Business School, Royaume-Uni


Résumé (en anglais seulement) :

Despite calls for organizations to globalize by seeking economies of scale and scope whilst still delivering local differentiation, we know little about how organizations re-shape country-based strategy development mechanisms to achieve integration, whilst retaining some element of local tailoring. To examine this issue we track the development of a new strategic planning process within the European division of a branded consumer goods manufacturer, seeking to deliver greater integration in strategy and marketing practice across Europe, for a period of a year. To explore this integrated yet distributed planning process we conceive of strategizing as a multi-community activity of knowledge sharing and transformation occurring through within-community perspective making and across-community perspective taking. This directs attention to the nature of boundaries between communities, the processes of interaction that occur within and across these boundaries, and integration mechanisms such as boundary objects.

By focusing on the breakdowns and breakthroughs in the negotiation of the new strategic plans we find that perspective making and taking are important but insufficient categories for conceptualizing boundaries and boundary objects at times of change when novelty is high. We suggest that perspective giving and importing are relevant extensions in such contexts because of power asymmetries introduced by change, and that are less apparent in other contexts more typically used to study knowledge distribution and transformation, such as NPD. This seminar ended with a discussion of the contributions this make to understanding breakdowns and breakthroughs in knowledge transformation, the role of boundary objects, and delivering integration in strategic planning.


Ce séminaire de recherche a eu lieu à HEC Montréal.


Projet(s) CRSH-GTRC :
n/a

Matériel promotionnel


Affiche

  Balogun  
   
 
           
    3 novembre 2006 • Séminaire de recherche

Pratiques innovatrices dans les conventions collectives au Canada

Suzanne Payette
Directrice, Analyse économique et publications
Direction de l'information sur les milieux de travail
Ressources humaines et développement social Canada, Canada


Tenu à l'Université de Montréal, ce séminaire de recherche a permis d'effectuer un survol des pratiques innovatrices contenues dans les conventions collectives au Canada. La fréquence de ces clauses, de même que des exemples de langage contractuel tirés de ces conventions ont été présentés. La typologie des pratiques innovatrices comprend les innovations dans les rapports entre les parties, le phénomène des conventions collectives de longue durée, l'organisation du travail, la rémunération et les conditions de travail, la formation et le recours aux comités mixtes. Reynald Bourque, directeur à l'époque de l'École de relations industrielles de l'Université de Montréal a été invité à faire part de ses réflexions sur les tendances qui se dégagent de cette analyse des conventions collectives canadiennes et sur les orientations prévisibles des conventions collectives au cours des prochaines années.


Projet(s) CRSH-GTRC :
n/a

Matériel promotionnel

Acétates de présentation

  Payette  
   
 
         
    7 septembre 2006 • Séminaire de recherche

Gouvernement d'entreprise et organisation du travail en Allemagne et en France : Transformation institutionnelle et stabilité des modes de coordination

Michel Goyer
University of Warwick, Royaume-Uni

Ce séminaire de recherche a eu lieu à HEC Montréal.



Projet(s) CRSH-GTRC :
n/a

Matériel promotionnel


Texte d'accompagnement
Affiche

  Goyer  
   
 
           
    23 mai 2006 • Séminaire de recherche

Labor Law and Latin American Trade Unions in the Globalization Era

Francisco José Iturraspe
Universidad Central de Venezuela, Vénézuela

Tenu à HEC Montréal, ce séminaire de recherche a été organisé en collaboration avec la Canadian Association of Labour Lawyers (CALL).


Projet(s) CRSH-GTRC :
n/a

  Iturraspe  
   
 
           
    28 avril 2006 • Séminaire de recherche

Le vertige provoqué par la soft law en droit international du travail

Isabelle Duplessis
Université de Montréal, Canada / CRIMT

Plusieurs juristes, tant au plan national qu'international, s'interrogent devant l'intensification de l'utilisation de formes souples de régulation sociale, regroupées communément sous l'expression 'soft law'. Dans le cadre de la gouvernance mondiale, ce phénomène n'a-t-il pas pour conséquence de rendre indiscernable le droit de la morale, de la politique ou encore de l'économique? La soft law ne constitue-t-elle pas, dans bien des cas, une stratégie d'évitement du droit déployée par différents acteurs internationaux? À terme, n'est-elle pas susceptible de dissoudre les obligations juridiques contraignantes? L'exemple de la Déclaration relative aux principes et droits fondamentaux au travail adoptée en 1998 par l'Organisation internationale du Travail nous permettra de mieux comprendre les fondements du malaise doctrinal perceptible en droit international public depuis la parution de l'article de Prosper Weil sur la normativité relative dans les années quatre-vingt ("Vers une normativité relative en droit international ?", Revue générale de droit international, 1982, pp. 5-47).

Ce séminaire de recherche a eu lieu à l'Université Laval.


Projet(s) CRSH-GTRC :
n/a

Matériel promotionnel

Affiche


Livrables


(2007) Revue québécoise de droit international (Hors-série)

  Duplessis  
   
 
         
    24 avril 2006 • Séminaire de recherche

Multinationals and National Systems of Employment Relations: Innovators or Adapters?

Tony Edwards
King's College London, Royaume-Uni / CRIMT

Résumé (en anglais seulement) :

This seminar focussed on the management of the international workforces of multinational companies and explored the diffusion of practices across borders within multinationals, including the way in which innovations made in the foreign operations are subsequently transferred to the domestic sites, something that Tony Edwards has termed 'reverse diffusion'. His talk also touched on the influence of nationality of ownership on employment practice and the HR consequences of international mergers and acquisitions.

Ce séminaire de recherche a eu lieu à l'Université de Montréal.


Projet(s) CRSH-GTRC :
n/a

Matériel promotionnel

Affiche

  Edwards  
   
 
         
    7 avril 2006 • Séminaire de recherche

Revisiting the UK Model: From Basket Case to Success Story?

Jill Rubery
University of Manchester, Royaume-Uni / CRIMT

Tenu à HEC Montréal, ce séminaire de recherche portait sur le modèle socio-économique britannique. Faisant le lien avec la politique de la troisième voie (Third Way or 3W) de Tony Blair, il a permis l'examen des dynamiques propres au modèle britannique, sorte d'hybride entre le modèle de l'Europe continentale et le marché du travail à l'américaine. L'auteur s'est notamment penché sur les tensions inhérentes au modèle et sur ses possibilités de transfert dans d'autres contextes nationaux.


Projet(s) CRSH-GTRC :
n/a

Matériel promotionnel

Affiche

  Rubery  
   
 
         
    5 avril 2006 • Cours de maître

From Segmented Labour Markets to Comparative Employment Systems: The Development of an Institutional Perspective

Jill Rubery
University of Manchester, Royaume-Uni / CRIMT

Tenu à HEC Montréal, ce cours de maître a permis à Jill Rubery de retracer l’évolution des systèmes d’emploi en Angleterre, notamment en regard de la question de genre en mettant en vedette l’apport des théories féministes et de la segmentation des marchés.


Projet(s) CRSH-GTRC :
n/a

Matériel promotionnel

Affiche

  Rubery  
   
 
         
    3 avril 2006 • Atelier de recherche

In Search of Complexity: Against Rationality and Universality in Employment Analysis

Jill Rubery
University of Manchester, Royaume-Uni / CRIMT

Tenu à l'Université Laval, cet atelier de recherche portait sur la conceptualisation du rapport d’emploi dans les organisations éclatées et de ses conséquences sur les politiques du travail et la recherche en relations industrielles.


Projet(s) CRSH-GTRC :
n/a

  Rubery  
   
 
           
    15 mars 2006 • Séminaire de recherche

Les enjeux de la réforme des normes du travail dans la compétence fédérale canadienne

Gilles Trudeau
Université de Montréal, Canada / CRIMT

Tenu à l'Université de Montréal, ce séminaire de recherche a été organisé en collaboration avec l'École de relations industrielles de l'Université de Montréal et le Syndicat des étudiants en relations industrielles de l'Université de Montréal (SERIUM). Alors conseiller expert pour la Commission sur l'examen des normes du travail fédérales, notre collègue Gilles Trudeau a bien voulu partager ces réflexions sur les enjeux de la réforme des normes du travail dans la compétence fédérale canadienne.

Projet(s) CRSH-GTRC :
n/a

Matériel promotionnel

Affiche


Livrables

(2006) Rapport final de la Commission (Harry Arthurs, Commissaire)

  Trudeau  
         
    2005      
           
    9 décembre 2005 • Séminaire de recherche

Le droit au travail : juridicité, signification et normativité

Dominic Roux
Université Laval, Canada / CRIMT

Ce séminaire de recherche a eu lieu à HEC Montréal.


Projet(s) CRSH-GTRC : n/a

  Roux  
   
 
           
    6 décembre 2005 • Séminaire de recherche

La planification stratégique depuis 1945 - États-Unis, Allemagne,  France, Royaume-Uni : comment faire une histoire comparée de la stratégie en pratique ?

Ludovic Cailluet
Institut d’Administration des Entreprises (IAE)
Université Toulouse 1, France

Henry Mintzberg dans Grandeur et déclin de la planification stratégique (1993) a décrit la fin d’une pratique de management qui a connu son heure de gloire au milieu de la décennie 1970. Suivi par d’autres, en particulier Hamel (1996), la critique était claire, les systèmes formalisés de planification stratégique n’ont pas la flexibilité nécessaire pour permettre aux entreprises de réagir aux mutations de l’environnement et de la compétition. La stratégie ne peut pas être limitée au plan conçu de la direction générale dans une logique strictement procédurière. Pourtant, des recherches récentes démontrent l’obstination des acteurs à pratiquer la planification stratégique. L’enquête annuelle de Bain & Cie (Rigby 2001, 2003) tend à prouver l’étendue de cette pratique, en Amérique du Nord et en Europe (plus faiblement). Grant (2003) a par ailleurs réalisé une recherche qualitative portant sur huit entreprises pétrolières et leur pratique de la stratégie. Ces quelques éléments semblent pointer vers une transformation plutôt qu’un abandon de la planification stratégique.

Le projet de recherche présenté dans le cadre de ce séminaire de recherche vise à constituer un corpus plus systématique d’études de cas sur une longue durée (depuis 1945) et à comparer plusieurs pratiques « nationales », en Amérique du Nord et en Europe (Allemagne, France, Royaume-Uni). Plusieurs problèmes sont cependant soulevés par un tel projet. Tout d’abord, il vise à une analyse des pratiques, pas à une histoire des idées ou de l’enseignement de la stratégie. Pour cela, il ne peut être réalisé exclusivement à partir de sources secondaires comme c’est trop souvent le cas dans la littérature de management. Il nous faut donc trouver des « objets » reflétant les pratiques en complément du témoignage des praticiens. Par exemple : une première étape pilote de la recherche a ainsi consisté à analyser les annonces d’emploi pour des postes de « stratèges » ou « planificateurs stratégiques » de 1965 à 2004 en France (Le Monde) et au Royaume-Uni (Sunday Times).

En association avec Richard Whittington de l’Université d’Oxford, nous poursuivons cette approche en utilisant d’autres « objets » : études de cas, manuels de procédures, organigrammes…Il s’agit d’un projet pas d’une présentation de recherche aboutie. L’objectif de ce séminaire de recherche était donc de dialoguer avec d’autres chercheurs sur les problèmes méthodologiques soulevés, en particulier par les comparaisons internationales.


Projet(s) CRSH-GTRC :
n/a

Matériel promotionnel

Affiche

  Cailluet  
   
 
    25 novembre 2005 • Séminaire de recherche

Libertés et des droits fondamentaux des salariés à l'aune de la géolocalisation: de nouveaux enjeux 'ÉTIC' en France et au Québec

Khalida Benzidoun
Université Laval, Canada

Ce séminaire de recherche a eu lieu à HEC Montréal.


Projet(s) CRSH-GTRC :
n/a

Matériel promotionnel

Affiche

  Benzidoun  
   
 
           
    18 novembre 2005 • Séminaire de recherche

Les accords-cadres internationaux entre fédérations syndicales et entreprises transnationales

Renée-Claude Drouin
Université de Montréal, Canada / CRIMT

Ce séminaire de recherche a eu lieu à HEC Montréal.


Projet(s) CRSH-GTRC :
n/a

  Drouin  
   
 
           
    10 novembre 2005 • Atelier de recherche

Pour tout savoir sur la recherche qualitative et ses enjeux pratiques dans différents contextes

Olivier Irrmann
HEC Montréal, Canada
Lucie Morissette
HEC Montréal, Canada
Linda Rouleau
HEC Montréal, Canada

Pour comprendre les transformations qui affectent le monde du travail et de la gestion, de plus en plus de chercheurs ont recours aux méthodologies qualitatives. Cet atelier a permis d'explorer trois manières différentes de faire des travaux de recherche qualitative en utilisant particulièrement l’entretien dans le but de comprendre des processus de changement qui se déroulent à différents niveaux et dans des différents contextes : a) implantation d’une fusion-acquisition entre des entreprises appartenant à des contextes nationaux différents; b) perceptions d’acteurs institutionnels agissant dans un contexte tripartite; c) travail des gestionnaires en contexte de crise.


Projet(s) CRSH-GTRC :
n/a

Matériel promotionnel

Affiche

  Rouleau  
   
 
           
    9 novembre 2005 • Séminaire de recherche

Le droit au travail : juridicité, signification et normativité

Dominic Roux
Université Laval, Canada / CRIMT

Tenu à l'Université Laval, ce séminaire a été organisé en collaboration avec le Département des relations industrielles de l'Université Laval.


Projet(s) CRSH-GTRC : n/a

  Roux  
   
 
           
    17 octobre 2005 • Atelier de recherche

Les alliances syndicales internationales : enjeux et défis des échanges nord-sud

Insa Ben Saïd Dia
Responsable de programme au Centre de formation de l'Organisation Internationale du Travail (OIT) et responsable de la formation syndicale pour l'Afrique depuis 1998, Genève

Tenu à HEC Montréal, cet atelier de recherche a été organisé en collaboration avec le Service de l'enseignement de la gestion des ressources humaines de HEC Montréal.


Projet(s) CRSH-GTRC :
n/a

Matériel promotionnel

Affiche

  Ben Said  
   
 
           
    26 septembre 2005 • Cours de maître

The Politics of Working Life

Paul K. Edwards
University of Warwick, Royaume-Uni / CRIMT

Tenu à HEC Montréal, ce cours de maître a permis de retracer le parcours qui a conduit Paul Edwards et sa collègue Judy Wajcman a rédiger le livre
The Politics of Working Life.

Description de l'ouvrage (en anglais seulement) :

How does the politics of working life shape modern organizations? Is our desire for meaningful, secure work increasingly at odds with corporate behavior in a globalized economy? Does the rise of performance management culture represent an intensification of work, or create opportunities for the freewheeling individual career? This timely and engaging book, by leading authorities in the field, adopts the standpoint of the 'questioning observer'. It is for those who need an informed account of work that is accessible without being superficial. The book is unique in its multi-dimensional approach, weaving together analysis of individual work experience, political processes in organizations, and the wider context of the social structuring of markets. The book identifies central questions about working experience and answers them in a direct and lively manner. It has a strong analytical foundation based on a political economy framework, giving particular weight to the contradictory character of organizations. Here contradictions turn on the competing demands placed on organizations and the different political projects of groups within them. This perspective integrates the chapters and permits numerous scholarly debates to be addressed - including those on identity projects, gender and work, power and participation, escalation in decision-making, and the meaning of corporate social responsibility. This book is suitable for undergraduate and graduate classes in Organizational Behavior, Business Strategy and the Sociology of Work and Employment. It will also appeal to the general reader interested in grappling with the complexity of the changing environment of work.


Projet(s) CRSH-GTRC :
n/a

Matériel promotionnel

Affiche


Livrables

(2005) The Politics of Working Life, Oxford University Press


   
   
 
           
    29 août 2005 • Séminaire de recherche

Les dilemmes multiples de l'action syndicale face à la politique de concurrence de l'Union européenne : les exemples des fusions d'ABB-Alstom et d'Alcan-Pechiney-Algroup

Roland Erne
University College Dublin, Irlande

Compte tenu du cadre institutionnel technocratique de la politique de concurrence de l’Union européenne, il n'est pas exagéré de prétendre que les organisations syndicales n'y jouent pratiquement aucun rôle. Cependant, depuis l'an 2000, des représentants des travailleurs ont de plus en plus tenté d'influencer la politique européenne de concurrence. On constate en outre que les activités menées diffèrent considérablement d'un cas à l'autre. Alors que les représentants des travailleurs d'ABB-Alstom tentaient de politiser le cas de fusion d'ABB-Alstom, les représentants des travailleurs d'Alcan-Pechiney-Algroup ont adopté une stratégie compatible avec l’approche technocratique dominante de la politique concurrence de la Commission européenne.

Ce séminaire de recherche visait à analyser plus en détail les stratégies syndicales contradictoires dans ces deux cas. Si les organisations syndicales ont adopté une stratégie « euro-démocratique » efficace dans le cas de la fusion d'ABB-Alstom, la stratégie adoptée dans le cas de la fusion d'Alcan-Pechiney-Algroup s'est révélée « euro-technocratique » (cf. Erne 2002a). L'adoption de stratégies contradictoires est surprenante si l'on considère que ce sont les mêmes organisations syndicales européennes, allemandes et françaises à proprement parler qui ont joué un rôle déterminant dans les deux cas de fusion. Par ailleurs, les différences de stratégies des organisations syndicales ne résultaient pas de différentes politiques des sociétés. ABB et Algroup étaient sous le contrôle du même actionnaire suisse et Alstom et Pechiney partagent un passé identique, en tant qu'entreprises multinationales françaises.


Projet(s) CRSH-GTRC :
n/a

Matériel promotionnel

Affiche

Texte d'accompagnement

  Erne  
   
 
           
    20 mai 2005 • Séminaire de recherche

L’article 45 du code du travail : la trilogie des amendements proposés

Lucie Morissette
HEC Montréal, Canada / CRIMT

Ce séminaire de recherche a eu lieu à HEC Montréal.


Projet(s) CRSH-GTRC :
n/a

  Morissette  
   
 
           
    19-20 mai 2005 • Séminaires de recherche

Semaine de séminaires sur le régionalisme économique et social

Anthony Giles
Ressources humaines et Développement des compétences Canada, Canada / CRIMT
Gilles Trudeau
Université de Montréal, Canada / CRIMT
Pierre Verge
Université Laval, Canada / CRIMT

Tenue à l'Université McGill, cette série de séminaires de recherche a été organisée en collaboration avec la Faculté de droit de l'Université McGill. Elle s'insérait dans le cadre d'un cours interuniversitaire développé à l'Université McGill par Adelle Blackett, en partenariat avec le CRIMT.


Projet(s) CRSH-GTRC :
n/a

Matériel promotionnel

Affiche

  Blackett  
   
 
           
    29 avril 2005 • Atelier de recherche

Dimensions éthique, les représentations du leadership et la résolution de problèmes complexes

Lyse Langlois
Université Laval, Canada / CRIMT

Ce séminaire de recherche a eu lieu à l'Université Laval.


Projet(s) CRSH-GTRC :
n/a

  Langlois  
   
 
           
    26 avril 2005 • Atelier de recherche

Les chaînes de valeur et le déplacement de l'emploi, du Mexique vers la Chine

Jorge Carrillo
El Colegio de la Frontera Norte, Mexique / CRIMT

Ce séminaire de recherche a eu lieu à HEC Montréal.


Projet(s) CRSH-GTRC :
n/a

Matériel promotionnel

Affiche


  Carrillo  
   
 
           
    25 avril 2005 • Cours de maître

The Industrial Relations Dimension to Europe's Social Model: Problems and Prospects

Paul Marginson
University of Warwick, Royaume-Uni / CRIMT

Ce séminaire de recherche a eu lieu à HEC Montréal.


Projet(s) CRSH-GTRC :
n/a

Matériel promotionnel

Affiche

  Marginson  
   
 
           
    20 avril 2005 • Séminaire de recherche

Dialogue social sectoriel, un espace en construction

Philippe Pochet
Observatoire social européen, Belgique / CRIMT

Ce séminaire de recherche a eu lieu à HEC Montréal.



Projet(s) CRSH-GTRC :
n/a

Matériel promotionnel


Textes d'accompagnement 1, 2
Affiche

  Pochet  
   
 
           
    15 avril 2005 • Séminaire de recherche

Pluralisme juridique et droit du travail

Michel Coutu
Université de Montréal, Canada / CRIMT

Ce séminaire de recherche a eu lieu à HEC Montréal.


Projet(s) CRSH-GTRC :
n/a

  Coutu  
   
 
           
    8 avril 2005 • Séminaire de recherche

La dignité au travail et le harcèlement psychologique: Une comparaison France-Québec-Belgique

George Marceau
Melançon, Marceau, Grenier et Sciortino, Canada

Ce séminaire de recherche a eu lieu à HEC Montréal.


Projet(s) CRSH-GTRC :
n/a

Matériel promotionnel

Affiche


  Marceau  
   
 
           
    24 février 2005 • Séminaire de recherche

La constitutionnalisation du droit du travail

Christian Brunelle
Université Laval, Canada / CRIMT

Ce séminaire de recherche a eu lieu à l'Université Laval.


Projet(s) CRSH-GTRC :
n/a

  Brunelle  
   
 
           
    10 janvier 2005 • Table ronde

Réflexions sur la productivité, l'efficience et la compétitivité : enjeux et pistes de recherche

Jacques Bélanger
Université Laval, Canada / CRIMT
Paul Bernard
Université de Montréal, Canada
Paul K. Edwards
University of Warwick, Royaume-Uni / CRIMT

Cette table ronde a eu lieu à HEC Montréal.


Projet(s) CRSH-GTRC :
n/a

Matériel promotionnel

Affiche


  Bernard  
     
    2004      
           
    26 novembre 2004 • Séminaire de recherche

La régulation sociale et les accords-cadres internationaux

Renée-Claude Drouin
Université de Montréal, Canada / CRIMT

Ce séminaire de recherche a eu lieu à HEC Montréal.


Projet(s) CRSH-GTRC :
n/a

  Drouin  
   
 
    18 novembre 2004 • Atelier de recherche

La recherche avec et sur les syndicats

Stéphane LeQueux
Griffith University, Australie / CRIMT
Wayne Lewchuk
McMaster University, Canada
Karen Messing
Université du Québec à Montréal, Canada
Adelheid Hege
Institut de recherches économiques et sociales (IRES), France / CRIMT
Paul Jarley
University of Kentucky, États-Unis
David Peetz
Griffith University, Australie / CRIMT
Jeremy Waddington
University of Manchester, Royaume-Uni

Organisé dans le cadre du Colloque international sur le renouveau syndical, cet atelier de recherche a eu lieu à HEC Montréal.


Projet(s) CRSH-GTRC :
n/a

Matériel promotionnel

Affiche

  Union Renewal  
   
 
           
    4 octobre 2004 • Séminaire de recherche

La recontractualisation du droit du travail

Gilles Trudeau
Université de Montréal, Canada / CRIMT
Urwana Coiquaud
HEC Montréal, Canada / CRIMT

Ce séminaire de recherche a eu lieu à l'Université de Montréal.



Projet(s) CRSH-GTRC :
n/a
  Trudeau

Coiquaud

 
   
 
    21 juin 2004 • Atelier de recherche

Paradigmes requis pour comprendre le travail et la citoyenneté

Larry Haiven
Saint-Mary's University, Canada / CRIMT
Karen Hughes
University of Alberta, Canada / CRIMT
Judy Fudge
York University, Canada / CRIMT
Georgina Murray
Griffith University, Australie
Maria do Ceu da Cunha Rêgo
Sécrétaire d'État, Sécrétariat à l'égalité, Portugal

Organisé dans le cadre du Colloque international sur la citoyenneté au travail, cet atelier de recherche a eu lieu à l'Université Laval.


Projet(s) CRSH-GTRC :
n/a

Matériel promotionnel

Affiche

  TDTD  
   
 
           
    1 juin 2004 • Séminaire de recherche

The Next Upsurge: Labor and the New Social Movements

Dan Clawson
University of Massachusetts, États-Unis

Tenu à l'Université de Montréal, ce séminaire de recherche a été organisé en collaboration avec le Département de sociologie de l'Université de Montréal.


Projet(s) CRSH-GTRC :
n/a

Matériel promotionnel

Affiche

  Clawson  
   
 
           
    18 mai 2004 • Séminaire de recherche

À propos de la régulation sociale

Harry Arthurs
York University, Canada / CRIMT
Gilles Trudeau
Université de Montréal, Canada / CRIMT
Pierre Verge
Université Laval, Canada / CRIMT

Tenu à HEC Montréal, ce séminaire de recherche a été organisé conjointement avec le Service de l'enseignement de la gestion des ressources humaines de HEC Montréal.


Projet(s) CRSH-GTRC :
n/a


  Arthurs

Trudeau

Verge

 
   
 
         
    22 avril 2004 • Séminaire de recherche

La réorganisation du travail dans l'industrie automobile mexicaine

Arnulfo Arteaga Garcia
Universidad Autónoma Metropolitana, Mexique / CRIMT

Ce séminaire de recherche a eu lieu à HEC Montréal.


Projet(s) CRSH-GTRC :
n/a

Matériel promotionnel

Affiche

  Arnulfo  
   
 
           
    19 mars 2004 • Séminaire de recherche

La responsabilité sociale des entreprises transnationales au Brésil

Joao Paulo Veiga
Instituto Observatório Social, Brésil

Ce séminaire de recherche a eu lieu à HEC Montréal.


Projet(s) CRSH-GTRC :
n/a

Matériel promotionnel

Affiche

  Veiga  
   
 
           
    13 février 2004 • Table ronde

La restructuration des services étatiques: un atelier sur les enjeux, les impacts, les stratégies et les pistes de recherche

Robert Hebdon
Université McGill, Canada
Patrice Jalette
Université de Montréal, Canada / CRIMT
Jane Stinson
Syndicat canadien de la fonction publique, Canada

Cette table ronde a eu lieu à l'Université de Montréal.


Projet(s) CRSH-GTRC :
n/a

Matériel promotionnel

Affiche


  Hebdon  
     
    2003      
           
    5 novembre 2003 • Séminaire de recherche

Négocier l'emploi ? Pactes sociaux et concertation pour l'emploi en Europe

Evelyne Léonard
Université catholique de Louvain, Belgique

Ce séminaire de recherche a eu lieu à l'Université Laval.


Projet(s) CRSH-GTRC :
n/a

  Leonard  
   
 
           
    27 octobre 2003 • Atelier de recherche

Developing Industrial Relations Theory and Methods

Paul K. Edwards
University of Warwick, Royaume-Uni / CRIMT

Cet atelier de recherche a eu lieu à l'Université de Montréal.


Projet(s) CRSH-GTRC :
n/a

  Paul Edwards  
   
 
           
    23 octobre 2003 • Table ronde

Mondialisation, transformations du travail et renouveau syndical : une discussion comparée des pistes stratégiques

Christian Dufour
Institut de recherches économiques et sociales (IRES), France / CRIMT
Adelheid Hege
Institut de recherches économiques et sociales (IRES), France / CRIMT
Peter Fairbrother
Cardiff University, Royaume-Uni / CRIMT
Stephen Herzenberg
Keystone Institute, États-Unis
David Peetz
Griffith University, Australie / CRIMT
Charlotte Yates
McMaster University, Canada / CRIMT

Organisée dans le cadre de la première rencontre d'équipe CRSH-GTRC du CRIMT.


Projet(s) CRSH-GTRC :
n/a

  Magog I  
   
 
           
    22 octobre 2003 • Atelier de recherche

Programme de recherche en théorie de la négociation collective

Christian Thuderoz
INSA-Lyon, France / CRIMT

Cet atelier de recherche a eu lieu à l'Université Laval.


Projet(s) CRSH-GTRC :
n/a

  Thuderoz  
   
 
           
    5 septembre 2003 • Cours de maître

Droits individuels, droits collectifs et citoyenneté au travail

Ron McCallum
University of Sydney, Australie / CRIMT

Ce cours de maître a eu lieu à l'Université de Montréal.


Projet(s) CRSH-GTRC :
n/a

Matériel promotionnel

Affiche

  McCallum  
   
 
           
    19 août 2003 • Atelier de recherche

Les mots de la mondialisation

Jeanne Dancette
Université de Montréal, Canada / CRIMT

Cet atelier de recherche a eu lieu à l'Université de Montréal.


Projet(s) CRSH-GTRC :
Dictionnaire de la mondialisation (DAMT)

Livrables

Dictionnaire de la mondialisation (DAMT)

     
   
 
           
    30 avril 2003 • Atelier de recherche

La régulation sociale de l'entreprise mondialisée

Harry Arthurs
York University, Canada / CRIMT
Charles Sabel
Columbia University, États-Unis
Ann Frost
University of Western Ontario, Canada / CRIMT
Christian Lévesque
HEC Montréal, Canada / CRIMT
Leah Vosko
York University, Canada
Jacques Bélanger
Université Laval, Canada / CRIMT
Gilles Trudeau
Université de Montréal, Canada / CRIMT
Marie-Ange Moreau
Institut universitaire européen, Italie / CRIMT

Organisé dans le cadre du Colloque international sur l'équité, l'efficience ou l'éthique, cet atelier de recherche a eu lieu à HEC Montréal.


Projet(s) CRSH-GTRC :
n/a

Matériel promotionnel

Affiche
  Equité  
           
           
    Haut de la page      
           
Menu contextuel
2016 >
2015 >
2014 >
2013 >
2012 >
2011 >
2010 >
2009 >
2008 >
2007 >
2006 >
2005 >
2004 >
2003 >