MNCs
  Spacer
  Accueil
  Programme
  Textes - ateliers
  Inscription
  Hébergement
  Site du colloque
  Informations générales
  Partenaires
  Contacts
 
Spacer   FR   EN
Bienvenue !


Dans le cadre de son projet des Grands travaux de recherche concertée (Conseil de recherches en sciences humaines du Canada), le Centre de recherche interuniversitaire sur la mondialisation et le travail (CRIMT) organise un colloque international sur les entreprises multinationales, les chaînes de valeur mondiales et la régulation sociale. Ce colloque aura lieu à HEC Montréal (Montréal, Canada), les 6, 7 et 8 juin 2011.

Le déploiement des entreprises multinationales (EMNs), par l'entremise de leurs chaînes de valeur désormais mondiales, caractérise la phase actuelle de mondialisation. L'analyse de leur développement est critique pour la compréhension des dynamiques de régulation du travail et de l'emploi. Ces firmes n'évoluent pas en marge de la société; elles structurent les systèmes économiques nationaux et influencent le développement des politiques publiques. La recherche s'intéresse à la manière dont ces sociétés contrôlent leurs filiales et gèrent l'emploi, à la façon dont elles s'ajustent, souvent de façons contrastées aux différents contextes sociétaux et aux facteurs susceptibles d'expliquer ces contrastes, en particulier aux effets institutionnels du pays d'origine et du pays d'accueil.

L'analyse des chaînes de valeur mondiales (ou réseaux de production mondiaux) redirige l'attention sur le redéploiement des activités des EMNs au travers des frontières nationales. Les possibilités accrues pour les firmes de délocaliser ou relocaliser leurs activités de production entrent souvent en conflit avec les politiques publiques et les logiques et dynamiques des rapports de travail, mettant ainsi en jeu la capacité des autorités nationales à réguler les relations de travail et l'emploi au sein des EMNs. Ceci soulève des questions quant aux motifs qui sous tendent la restructuration des activités et des fonctions de l'entreprise, et quant à l'impact de ces changements sur les conditions de travail d'une extrémité à l'autre de la chaîne de valeur.

Les manières dont les EMNs et leurs chaînes de valeur transcendent les régimes d'emploi nationaux et supranationaux mettent en lumière le problème de la territorialité institutionnelle. Se développe dès lors un processus de restructuration institutionnelle et d'hybridation par lequel les acteurs collectifs traditionnels et nouveaux de même que d'autres parties prenantes cherchent à réguler les entreprises, au sein et au-delà des frontières nationales. Dans le cadre de ces processus contestés, les acteurs tentent de mobiliser les sources nationales et supranationales de réglementation du travail au moyen de divers mécanismes de régulation sociale.

Comité organisateur : Karine Drolet (CRIMT), Renée-Claude Drouin (Université de Montréal), Francine Jacques (CRIMT), Patrice Jalette (Université de Montréal) , Christian Lévesque (HEC Montréal), Gregor Murray (Université de Montréal), Nicolas Roby (CRIMT)

Boite